pochette de l'album Serpent à sornettes, sorti en 1978. - Chant du monde
pochette de l'album Serpent à sornettes, sorti en 1978. - Chant du monde
pochette de l'album Serpent à sornettes, sorti en 1978. - Chant du monde
Publicité
Résumé

Un vinyle retrouvé qui comporte ce titre "Les enfants des quartiers nord brisent la glace". Il s'agit d'un album enregistré en 1982 à Marseille ; Marie Guerin retrace l'histoire de la chanson de Mehdi, ainsi que les trajectoires d'élèves et professeurs autour de ce projet musical. Qu'en est-il du paysage sonore et politique en 2021 ? Visite et échange à la cité La Paternelle puis rencontre avec les membres du label RIP -Rage Instinct Pouvoir- qui accompagnent des rappeurs émergents.

En savoir plus

Un podcast original en 4 épisodes pour une Expérience signée Marie Guérin, réalisée par Céline Ters

Marie Guérin a trouvé un vinyle d'occasion, l'album 33 tours est comme neuf. Le graphisme de la pochette laisse apparaître des bouts de visages enfantins parmi des bris de verre. Le graphisme "sonne" comme une alarme. Il fait écho au titre : "Les enfants des quartiers nord brisent la glace". Il s'agit des quartiers nord, année 1982, collège Albert Camus. "Sommes-nous à Marseille ?" s'enquiert Marie Guérin auprès du disquaire ? Le disquaire ne sait pas répondre. A son retour chez elle, elle range ce vinyle. Quelques années plus tard, elle part à la recherche des acteurs de l'époque : les professeurs et leurs élèves.

Publicité

Episode 1 : 1974

Marie Guerin remonte à l'origine du titre éponyme de l'album "La chanson des enfants des quartiers nord". Un jour de 1974, à Orléans, le groupe La Guimbarde et les musiciens de Steve Waring sont appelés pour animer le festival Jeunes Années au Congrès des francs et des franches camarades, mouvement d'éducation populaire qui fête alors ses trente ans. C'est Renée Mayoud, dite la mamie folk et pionnière de la chanson pour enfant, qui réunit toutes ces figures de la jeune scène folk française autour d'elle et qui monte La Guimbarde. Ce collectif rencontre les enfants et invente, entre autres, des chansons lors d'interventions sur le terrain à Vaulx-en-Velin, à Vénissieux. En 1978, Renée Mayoud réalise un premier disque culte "Le Serpent à sornettes" issu d'un travail collectif, entre des enfants et des adultes musiciens et chanteurs. L'une des pistes s'intitule "La Chanson de Mehdi". C'est à Orléans, en 1974, que La Guimbarde rencontre Mehdi.

Episode 1 : Année 1974

12 min

Renée Mayoud et l'équipe de La Guimbarde.
Renée Mayoud et l'équipe de La Guimbarde.
- collection privée Claire Chagot-Pasquier

Episode 2 : 1982

En 1982, au 54 boulevard Alphonse Allais, dans le quatorzième arrondissement de Marseille, dans la classe de Daniel Beaume, au sein du collège Albert Camus, les élèves apprennent à mettre des mots sur le quotidien, à construire des mélodies et créer des chansons.

L'histoire prend sa source dans le cadre de l'expérience collèges-quartiers, une démarche pédagogique proposée par le Cefisem (Centre de formation et d'information pour la scolarisation des enfants de migrants) et décrite ainsi "fondée sur l'échange entre les différents partenaires de l'éducation afin de lutter contre l'échec scolaire des enfants les plus défavorisés. Cela motivé par l'idée, novatrice à l'époque, qu'il faut désormais valoriser la culture et la langue d'origine des enfants de ces quartiers, pour la plupart enfants de migrants, plutôt que d'œuvrer lourdement pour une assimilation forcée, au mépris de leurs racines."

L'histoire se reconstitue au fil du documentaire, les morceaux se recollent. Une rencontre s'improvise 39 ans plus tard entre les professeurs et une élève. L'occasion de chanter, d'évoquer les quartiers nord de l'époque. Ensemble ils retracent l'époque, laquelle ? Celle des enfants de la première génération d'immigrés qui s'installèrent à Marseille. Le contrat moral de l'équipe pédagogique de l'époque et du Cefisem est inscrit sur la pochette du disque "saisir au vol les idées, les renvoyer, les amplifier, travailler à leur mise en forme pour parvenir à une production achevée (...) Une chanson c'est quelque chose que l'on fait "pour de bon". On ne peut l'enfermer, alors qu'un texte peut dormir dans un placard ou dans des cahiers. Une fois la chanson achevée, bien malin qui pourrait prévoir des trajectoires."

Episode 2 : Année 1982

18 min

Episode 3 : 2021

En 2021, au 54, on ne chante plus. Au 54 boulevard Alphonse Allais, les jeunes apprennent désormais à devenir cadet de la police nationale au Centre régional de formation de la police nationale. La mission reste citoyenne mais l'établissement a changé sa devanture et les moyens employés ne sont plus les mêmes. Entre 1982 et 2021, que sont devenus les acteurs de cet album qui transpire une rage mêlée de joie enfantine ? Visite de la Paternelle en zigzagant entre passé et présent pour finir au virage nord du stade vélodrome le 4 septembre 2021 avec le rappeur Soso Maness.

Episode 3 : Année 2021

13 min

Cité la Paternelle dans le quartier de Sainte-Marthe, quartiers nord à Marseille.
Cité la Paternelle dans le quartier de Sainte-Marthe, quartiers nord à Marseille.
- Marie Guérin
Ancienne élève du Collège Albert Camus, Nouria Nehari devant la Manufacture des quartiers nord "Ici Marseille", atelier de maroquinerie.
Ancienne élève du Collège Albert Camus, Nouria Nehari devant la Manufacture des quartiers nord "Ici Marseille", atelier de maroquinerie.
- Marie Guérin

Episode 4 : 2021, la relève

"Une chanson c'est quelque chose que l'on fait 'pour de bon'." L'initiative pédagogique a vite dépassé le projet de la classe du collège Albert Camus pour s'ancrer "pour de bon" dans l'histoire, le disque a circulé dans le monde. En 1983, la Marche pour l'égalité choisit une des chansons de l'album des petits frères : la chanson des enfants des quartiers nord devient l'hymne de la Marche.

Et aujourd'hui ? A la recherche de la relève, des auteurs de chansons sur ce même territoire, l'Espace culturel Busserine s'en fait l'écho. Le label RIP -Rage Instinct Pouvoir- accompagne des rappeurs émergents. Comme le chante Julos Beaucarne "C'est toujours les lendemains qui chantent, jamais les aujourd'hui et c'est bien ça qui est dommage..."

Episode 4 : Année 2021, la relève

22 min

Rencontre avec le label Rap Rage Instinct Pouvoir à l'Espace Culturel Busserine. De droite a gauche : Kamal Aboudou et son enfant, Emilien Monteiro, Marie Guerin, Omr, Tonista, Ferrara.
Rencontre avec le label Rap Rage Instinct Pouvoir à l'Espace Culturel Busserine. De droite a gauche : Kamal Aboudou et son enfant, Emilien Monteiro, Marie Guerin, Omr, Tonista, Ferrara.
- Amelia Monteiro

Playlist complémentaire - suggestion d'écoute

  • 1. "La chanson de Mehdi - disque Le Serpent à Sornettes
  • 2. "Deux guitares" - disque Les chansons des enfants des quartiers nord, C'est chouette la vie
  • 3. "L'alarme" - disque Les chansons des enfants des quartiers nord, C'est chouette la vie
  • 4. "La chanson de ma grand-mère en arabe" - disque Les chansons des enfants des quartiers nord, c'est chouette la vie
  • 5. "La chanson des enfants de la Grappinière" - disque Prévert en chansons par les enfants de la Grappinière (Vaulx-en-Velin) – musique Evelyne Girardon et Mehdi – texte Renée Mayoud et les enfants - prise de son Gérard Authelain - montage Studio Clavichords
  • 6. Produit de Frais Vallon – texte interprète OMR
  • 7. "Chanson de Medhi Instrumental" - disque Le Serpent à Sornettes
  • 8. "La chanson des enfants des quartiers nord en arabe" – disque Les chansons des enfants des quartiers nord, c'est chouette la vie
  • 9. "Je suis pachucho" - disque Les chansons des enfants des quartiers nord, c'est chouette la vie
  • 10. "Sombre" - texte interprète Tonista – musique Absolom, production Aksil Beats

Pour aller plus loin

Vidéo

La chanson de Mehdi en 2021, que chante la relève dans les Quartiers Nord de Marseille ?

A découvrir

Travail artistique de Marie Guérin

Exposition La Paternelle : une cité de Marseille, son histoire, ses habitants, du 3 novembre 2021 au 15 janvier 2022 au Théâtre de la Criée à Marseille.

Centre de ressources, histoires et mémoires des migrations à Marseille.

Les modulations du GMEM, Centre national de création musicale de Marseille

Le mouvement d'éducation populaire, la fédération nationale des Francas / le magazine

Espace culturel Busserine

Clip de Tonista Ferrara IG  @tonistaferrara

Label RIP -label Rage Instinct Pouvoir-, association de promotion de l'art et des artistes à Marseille IG @rip.records

Le rappeur OMR IG @omr_officiel_13

Actualités musicales

Articles

Références bibliographiques

Gérard Authelain, La Chanson à tous les étages, 2019.

Renée Mayoud-Visconti, Les aujourd'hui qui chantent, inventer des chansons avec les enfants, éd. Le Centurion, 1979.

Archives Ina

  • Jacques Bonnadier, L'invité du dimanche le 20 septembre 1981, FR3 Radio Provence. -épisode 1-
  • Marseille, les planches d'autres manières, Le pays d'ici, par Claude Dupont et avec Jean-Michel Mariou, 28 mars 1986. -épisode 2-
  • La fondation immobilière Ricard vient de lancer les travaux de la cité de la Marjolaine dans le quartier de Sainte Marthe à Marseille, RTF, 1956. -épisode 3-
  • Louis-Paul Aujoulat, ministre du travail, visite aux travailleurs algériens des bidonvilles, magazine de la France d'Outre-Mer, 29 octobre 1954. -épisode 3-
  • Journal de Thierry Guerrier, Inter actualités du 3 décembre 1983, France Inter. -épisode 4-

Générique

Avec la voix : d'Emilien Monteiro

Archives Ina : Marie Chauveau

Documentation musicale : Antoine Vuilloz

Prise de son :  Thomas Robine et Audrey Guellil

Mixage : Benjamin Vignal

Réalisation : Céline Ters

Une création sonore de Marie Guérin

Remerciements

Merci à toute l'équipe de La Guimbarde, à tous les interprètes et auteurs du disque Le Serpent à sornettes. Merci aux enfants du cours élémentaire d'Alberte Pernot et à l'équipe du groupe scolaire Albert-Camus à Lyon-Mulatière, à Olivier Lataste, à Michèle Bernard, à Dominique Mayoud, à Michèle Bernard, à Evelyne Girardon, à Claire Chagot-Pasquier, à Jacques Mayoud, à Patrick Arnadi, à Marie-Ange Perronnet, à Evelyne Lauvernet, à Gérard Authelain, au studio Clavichords à Bourg-en-Bresse et à Margret Stumpfögger du CFMI.

Merci également à Steve Waring et à ses musiciens Dominique Regef, Philippe Mathé et Mat Samba.

Merci aussi à la Fédération des Francas et à Sylvie Rab. Ainsi qu'à Claude Lasnel et au Cefisem de l'époque -devenu CASNAV- (centre académique pour la scolarisation des nouveaux arrivants et des enfants du voyage).

Remerciements aux équipes pédagogiques, à l'administration et au personnel du collège Albert Camus, aux professeures de lettres Annie Bellatore, Xavière Pantalacci et Françoise Weck, la professeur d'arts plastiques Suzanne Sajous, le professeur d'éducation musicale Daniel Beaume ainsi qu'à tous les élèves qui ont participé. Merci à Nadia Oualane, à Antoine Santiago dit Gypsie Luna Blanca, à Christian Sebille, Arnaud Julien et à toute l'équipe du GMEM.

Merci encore à l'association Jeunes Renaissance, Adap13, à l'équipe du collège Massenet, à Marseille Habitat, à Bilal et au Centre social CCO La Savine et aux jeunes, à Dalila Ouanès, à Nicolas Dupuy de Lome et toute l'équipe de l'Espace culturel Busserine, à toute l'équipe de RIP -label Rage Instinct Pouvoir- et particulièrement à Emilien Monteiro et Kamal Aboudou ; à Soly et au Sound studio, à musical school, à Shabba Radio, au Centre social Sainte-Marthe La Paternelle, à Elodie Crézé et aux enfants du terrain de foot de Busserine.

Rencontre au Centre national de création musicale, autour des archives de Daniel Beaume, 10 octobre 2021. De droite a gauche : Eugène Antoniotti, Suzanne Sajous, Christiane Casagrande Marrot, Daniel Beaume, Marie Guerin, Sandrine Sellin, Celine Ters.
Rencontre au Centre national de création musicale, autour des archives de Daniel Beaume, 10 octobre 2021. De droite a gauche : Eugène Antoniotti, Suzanne Sajous, Christiane Casagrande Marrot, Daniel Beaume, Marie Guerin, Sandrine Sellin, Celine Ters.
- Arnaud Julien