La naissance de l’amour

La naissance de l'amour
La naissance de l'amour ©Getty - Thenakedsnail
La naissance de l'amour ©Getty - Thenakedsnail
La naissance de l'amour ©Getty - Thenakedsnail
Publicité

Dans un lieu préservé du reste du monde, des femmes apprennent ici à vivre en tant que mère, avec leur nouveau-né. Médecins, infirmières, sages-femmes, puéricultrices et psychiatres les accompagnent et les aident à faire naître le lien qui manquait. Emilie Chaudet fait le récit de ce cheminement.

Une Expérience signée Emilie Chaudet, réalisée par Marie-Laure Ciboulet

C’est un endroit à la façade grise, avec des lettres de tailles et de couleurs différentes au-dessus de la porte d’entrée.
Dans le hall d’entrée, des portraits et des citations féministes du monde entier. 
Au fond du couloir des ascenseurs qui nous mènent vers les chambres. Des jeunes mères d’abord avec leurs bébés, puis au dernier étage des femmes enceintes sur le point d’accoucher. Depuis les chambres, on entend les voitures, la vie tumultueuse du 11ème arrondissement de Paris, mais il y a tout de même, entre ces murs, l’impression que le monde du dehors est devenu lointain. Presque autre.
Ici, nous sommes dans l’hôpital mère-enfant de l’Est Parisien. Un lieu d’accueil pour des mères qui, pour diverses raisons, n’ont pas pu ou su instaurer un lien avec leur bébé. Dehors, elles souffrent d’une extrême solitude, de l’incompréhension de leur entourage, de pauvreté. Elles ont, pour certaines, traversé des mers, enceintes ou avec un nourrisson sous le bras, pour se retrouver en France, seules, dans la plus grande précarité. D’autres étaient déjà sujettes à des épisodes dépressifs, souffraient déjà de troubles psychotiques avant de donner naissance à leur enfant. D’autres enfin ne présentaient aucun signe précurseur de souffrance quelconque et même désiraient très fort leur enfant avant de se retrouver, à leur naissance, submergées par le stress, la fatigue, la résurgence d’un traumatisme jusqu’alors enfoui, la peur de ne pas réussir.
Des psychologues, des infirmier.e.s, des éducateur.ice.s spécialisé.e.s accompagnent chaque jour ces mères (et parfois des pères, même si cela reste rare) sur ce chemin vers leur bébé et vers elles-mêmes. Car ici, ce ne sont pas tant les bébés qui font leurs premiers pas que ces mères, qui sont arrivées ici dénuées de tout et en croyant qu’elles ne parviendraient pas à aimer.

Publicité

Générique

Mixage : Eric Boisset

Réalisation : Marie-Laure Ciboulet

Une création sonore d'Emilie Chaudet

Remerciements

Merci à toute l’équipe de l’hôpital mère-enfant de l’Est Parisien ainsi qu’aux patientes et leurs bébés

L'équipe