Publicité
En savoir plus

L'heure du documentaire mène l'enquête
Un documentaire de Charlotte Garson et François Teste

Rediffusion de Sur les Docks du 27/10/2008

Publicité
Katrina ou la fin d'un monde (1/4) - En attendant Gustav
Katrina ou la fin d'un monde (1/4) - En attendant Gustav
© Radio France - François Teste

Katrina ou la fin d'un monde (1/4) - En attendant Gustav François Teste©Radio France

Fin août 2005, l’un des ouragans les plus meurtriers de l’histoire américaine dévaste en soixante-douze heures les rives du Mississippi, en particulier la ville de la Nouvelle-Orléans. Ce n’est pas l’ouragan lui-même qui fait le plus de dégâts mais l’inondation qui suit la rupture de plusieurs digues, remplissant la ville en cuvette, causant la mort de plus de 1500 personnes et détruisant 200 000 logements.

Ce documentaire revient sur les séquelles psychiques de l’ouragan dans les esprits des habitants : exilés temporaires, ils ont réinvesti la ville mais n’en sont pas vraiment « revenus » : ils ont à accomplir le deuil de certains proches, de leur maison, de leur vie de quartier. En compagnie de psychologues et de psychiatres ainsi que d’habitants de la Nouvelle-Orléans, le documentaire examine ce que la psychanalyste Ghislaine Boulanger appelle un « traumatisme» en l’opposant au « choc » du 11 septembre : depuis Katrina, le traumatisme continue, et la menace revient chaque année à la saison des ouragans, qu’ils s’appellent Hanna, Ike, Katrina ou Gustav.

En compagnie du Franco-américain Paul Nevski, revenu très tôt après l’ouragan dans sa maison du quartier de Marigny, nous rencontrons la psychothérapeute Kathy Nathan (à l’initiative d’un projet sur le traumatisme « post-Katrina »… subi par les thérapeutes eux-mêmes) ainsi que sa patiente Joanne, son collègue du Psychoanalytic Center Ed Foulks, qui a travaillé dans les camps de caravanes pour réfugiés juste après l’ouragan, et le jeune vidéaste Matt Faust, dont la maison de famille, dans le quartier de Chalmette, a été rasée « par erreur ». Avec : Paul Nevski , écrivain et directeur du "Monde créole" ; Joanne Rinardo et Max Nathan , juristes ; Kathy Nathan , Elsa Pool et Ed Foulks , psychiatres et psychothérapeutes ; Jim Amoss , rédacteur en chef du "Times Picayune" ; Rachel Luft , sociologue, Université de la Nouvelle-Orléans ; et Matt Faust , vidéaste. Avec les voix d’Anaïs Agbo , Nathalie Blanc , Sonia Emmanuel , Laure-Hélène Planchet et Lionel Prével .

Références

L'équipe

Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Christine Diger
Réalisation
Christine Bernard
Collaboration
Guillaume Baldy
Réalisation
Irène Omélianenko
Production déléguée
Pascale Rayet
Réalisation
Yvon Croizier
Réalisation
Alexandre Héraud
Production déléguée
Rafik Zénine
Réalisation