France Culture
France Culture
Publicité
Résumé

Un documentaire de Christophe Deleu et François Teste - Rediffusion « Sur les docks » du 11 décembre 2007

En savoir plus
Portraits (2/4) - Sunsiaré de Larcône
Portraits (2/4) - Sunsiaré de Larcône
- Ed. Gallimard

Une photo d’elle au Palais-Royal, en noir et blanc, un essayage de jupe, en 1958. D’identiques arbres, sagement espacés derrière elle, l’isolent du reste du décor. Déjà. Elle domine un sol vierge, à perte de vue, page blanche à écrire. En bas à droite, son ombre, presque minuscule, semble d’enfuir de la photo et accompagner quelqu’un dont on ne distingue que la très longue cape noire. La figure de la mort, si tôt ? Sunsiaré ne la voit pas, son regard, de biais, est dirigé à l’opposé, elle sourit, les lèvres légèrement entrouvertes. Mains derrière le dos, jambes en équerre, un port altier. Prête pour la conquête du monde. Sunsiaré de Larcône : Un prénom et un nom de famille improbables. Ni faux, ni vrais. Arrangés. Empruntés. Portrait de Sunsiaré de Larcône, une femme morte à 27 ans, en 1962, quatre ans après cette photo de mode, d’un accident de voiture. Sa trajectoire, son ascension sociale - elle venait de publier La messagère, son premier roman -, est brutalement stoppée par cet accident. Elle voulait devenir célèbre, briller tel un astre, et toute sa jeunesse traduit cette volonté de réussir à tout prix. On la décrit tantôt comme une mystique, une exaltée, tantôt comme une « emmerdeuse ». Elle est fascinée par la vitesse, qui la trahira, puisque l’accident semble dû à une conduite inconsciente ; c’est elle qui aurait été au volant de l’Aston-Martin le jour du crash, et Nimier (autre amateur de bolides surpuissants) le passager malheureux. Elle aimait conduire pieds nus… Avec : Lucien d’Azay , auteur de A la recherche de Sunsiaré , paru aux éditions Gallimard ; Guy Dupré , auteur de Les manœuvres d’automne , paru aux éditions du Rocher ; Lecture d'extraits de Quartiers d’hiver  de Jean-Claude Brisville, par Richard Herlin. Lettres de Sunsiaré de Larcône  lues par Laurine Rousselet . Et la voix d’Alexandre Lenoir . Productrice coordonnatrice : Irène Omélianenko  Producteur délégué : Christophe Deleu  Réalisation : François Teste

Références

L'équipe

Jean Lebrun
Production
Diphy Mariani
Réalisation
François Teste
Réalisation
Christine Diger
Réalisation
Christine Bernard
Collaboration
Guillaume Baldy
Réalisation
Irène Omélianenko
Production déléguée
Pascale Rayet
Réalisation
Yvon Croizier
Réalisation
Alexandre Héraud
Production déléguée
Rafik Zénine
Réalisation