L’Eurovision est désormais mondialisée

Les Fatals Picards chantent "L'amour À La Française" lors de la finale de l'Eurovision en 2007 à Helsinki, en Finlande.
Les Fatals Picards chantent "L'amour À La Française" lors de la finale de l'Eurovision en 2007 à Helsinki, en Finlande. ©AFP - SVEN NACKSTRAND
Les Fatals Picards chantent "L'amour À La Française" lors de la finale de l'Eurovision en 2007 à Helsinki, en Finlande. ©AFP - SVEN NACKSTRAND
Les Fatals Picards chantent "L'amour À La Française" lors de la finale de l'Eurovision en 2007 à Helsinki, en Finlande. ©AFP - SVEN NACKSTRAND
Publicité

Si vous aviez encore des doutes sur la grande complexité du monde, la difficulté à le décrypter comme on dit dans les médias, et les progrès de la “globalisation”, voilà une information décisive : les américains vont pouvoir voter à l’Eurovision.

C’est le quotidien Les Echos qui évoque aujourd’hui cette nouveauté de taille : le télé-crochet ,qui a tout de même mis sur orbite Céline Dion ou Abba, sera désormais ouvert aux téléspectateurs américains, un vrai tremblement de terre. Même si les étrangers n’ont toujours pas le droit de vote aux élections locales, le fait qu’un habitant de l'Arkansas ou du Wyoming puisse voter pour le groupe breton “Alvan et Ahez” qui représentait la France l’an dernier, cela n’est pas indifférent.

En attendant que les Américains puissent jouer à des “Chiffres et des lettres”, il va donc être possible aux Américains de participer à ce show que le monde entier nous envie, enfin je dis cela on n’en sait rien, mais au moins là on va voir ce que cela donne.

Publicité

Proposer aux Américains de voter pour l’Eurovision, c’est, à l’échelle du monde, proposer à différentes villes hors Paris de se doter d’un RER. En attendant, les Américains vont pouvoir découvrir l’incroyable richesse du patrimoine sonore français, un patrimoine jusqu’ici plutôt mal noté par les peuples d’Europe puisque la France, avec le groupe breton Alvan et Ahez, je vous le rappelle, est arrivée avant dernière en 2022. On pourrait s’étonner que les Américains suivent l’Eurovision, avec l’obstacle de la langue, obstacle qui a coûté à Johnny sa carrière américaine, sinon il aurait été l’égal d’Elvis, mais justement je vous rappelle que Les Fatals Picards - bon courage à ceux qui vont traduire le nom de ce groupe - Les Fatals Picards, donc, avaient chanté en Franglais en 2007 une chanson intitulée L’amour à la française dont je vous livre les premiers propos - promis c’est les vrais :

“I remember jolie demoiselle, the last summer, nous, la tour Eiffel

I remember comme tu étais belle, so beautiful with your sac Chanel”

Avec un patrimoine vocal comme celui-ci, les Américains n’en croiront pas leurs oreilles.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe