Quelques grammes de caviar.
Quelques grammes de caviar.
Quelques grammes de caviar. ©Getty - Riou
Quelques grammes de caviar. ©Getty - Riou
Quelques grammes de caviar. ©Getty - Riou
Publicité
Résumé

Enfin une bonne nouvelle pour la gauche… Enfin, pour la gauche dite caviar. Car s’il n’y a pas beaucoup de nouveau en matière de gauche, il y a désormais du nouveau en matière de caviar : Petrossian vient d’inventer le caviar liquide.

avec :

Guillaume Erner (Docteur en sociologie et producteur des Matins de France Culture).

En savoir plus

Il y a désormais du nouveau en matière de caviar : Petrossian vient d’inventer le caviar liquide, et c’est un peu la meilleure nouvelle depuis la parution du prochain livre d’Alain Badiou.

Du caviar liquide et dire que Pierre Bergé ne verra pas ça, du caviar non plus à la louche mais au litre, la plus belle invention depuis le Pastis au mètre, et j’en connais qui en ont parcouru des kilomètres en Pastis, alors bien évidemment comme il s’agit de caviar, cela vaut plus cher que le picrate, disons quelques milliers d’euros le Jeroboam.

Publicité

Mais quand on aime etc. Le caviar liquide c’est une nouvelle façon d’injecter de la nouveauté et donc du clivage : la droite « truffadée » et la gauche caviar s’observait sans rien dire depuis des lustres. Moi-même d’ailleurs, pour des raisons de pur attachement géographique à certains coins de France, j’étais plus truffe que caviar, mais enfin, voici du nouveau et une bonne manière pour les français de choisir leur camp. Avec le caviar liquide la gauche peut prendre un nouveau départ. Je laisserai chacun décider si le mot liquide évoque les versements d’Urba Graco, la fiscalité version Cahuzac, bref une manière de résister aux banques et à leur monnaie plastique qui laissent de sales traces.

Ou bien c’est un hommage délibéré au regretté sociologue Zigmunt Bauman, théoricien de la société liquide, société ou plus aucun lien n’est stable, ou les êtres humains doivent s’habituer à vivre dans le mouvant et dans un quotidien qui ressemble fort à une mer démontée. Même l’amour est liquide écrivait Bauman, parce qu’il nous file entre les doigts. Le caviar aussi désormais va nous filer entre les doigts : amour et caviar liquide, l’amour c’est ce qui fait que l’on s’attache, tandis que le caviar lui maintenant c’est lui qui tache.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production