France Culture
France Culture
Publicité
Résumé

"Voici le premier conflit local, au sens premier du terme, né de la trop grande proximité en deux communes fussent elles situées à 4500 km de là"

En savoir plus

La France est en guerre, la France est en guerre mais pas forcément celle que vous croyez. Thierry Garcin n’a pas encore osé vous en parler mais l’Azerbaïdjan nous menace, elle menace plus précisément encore Bourg-lès-Valence, commune de 18000 habitants située dans la Drôme.

Ce conflit est un peu particulier, aussi me faut-il l’exposer posément : Bourg-lès-Valence est pris à partie dans le conflit qui oppose l’Azerbaïdjan et l’Arménie, dans le conflit concernant le Haut Karabakh. Vous vous demandez quel est le lien entre ce conflit dont il a été récemment question sur cette antenne et la commune de Bourg-lès-Valence, qui est plus proche du Vercors et du Diois que du Nagorny Karabakh. C’est compter sans le jumelage de cette commune drômoise avec la ville de Chouchi située dans le Haut Karabakh, un jumelage qui s’explique notamment par la présence d’une forte communauté arménienne dans ce coin de la Drôme.

Publicité

Or l’Azerbaïdjan vient d’adresser un courrier d’huissier à la maire de Bourg-lès-Valence, Marlène Mourier, pour que cesse ce jumelage. Importer en revanche le conflit du Nagorni Karabakh, à coté de la brasserie de la Mairie, voilà qui est inattendu. Du coup, le village est en émoi, annonce qu’il ne renoncera à ses amitiés avec Chouchi, que les azéris ne dicteront pas sa conduite aux bourcaines et aux bourcains, lesquels sont, je vous le rappelle les habitants de Bourg-lès-Valence.

Et en attendant, voici le premier conflit local, au sens premier du terme, né de la trop grande proximité en deux communes fussent elles situées à 4500 km de là. Avec une question maintenant, l’ingérence azéri l’emportera-t-elle sur notre droit au jumelage ? Alors de deux choses l’une : ou bien Bourg-lès-Valence abandonne ce jumelage, hypothèse improbable, connaissant le caractère drômois. Ou bien cette ville pourrait se lancer dans une collection de jumelages polémique parmi lesquels on pourrait trouver Tel Aviv, Gaza, Panama, Washington, Moscou, Molenbeek sans oublier évidemment Raqqa.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production