Claudia Senik : "Le pessimisme de survie dans "L'Autobiographie de mon père" de Pierre Pachet."

Publicité

Autobiographie de mon père, de Pierre Pachet.

Avec
  • Claudia Senik professeure d’économie à Sorbonne Université et à l'École d'économie de Paris. Elle dirige l'Observatoire du bien‐être du CEPREMAP et est directrice adjointe du CEPREMAP (Centre pour la Recherche Economique et ses Applications).

L'économiste Claudia Senik enseigne à la Sorbonne-Université et à l’école d’économie de Paris. Elle est la spécialiste de l’économie du bonheur et du bien-être. Récemment, elle a publié aux presses de l’ENS Les Français, le bonheur et l’argent où elle y analyse une spécificité française : le pessimisme. 

Elle s'est prêtée avec joie à l’exercice de l’Idée Culture. Claudia Senik nous parle d’une œuvre qui a changé sa vie : Autobiographie de mon père de Pierre Pachet.

Publicité

La lecture de cet exil m'évoquait le départ de mes propres grands-parents lorsqu'ils quittèrent la Pologne dans les années 30.

L'équipe