Partition manuscrite du Clavier tempéré de Jean-Sébastien Bach - Wikimedia Commons
Partition manuscrite du Clavier tempéré de Jean-Sébastien Bach - Wikimedia Commons
Partition manuscrite du Clavier tempéré de Jean-Sébastien Bach - Wikimedia Commons
Publicité
Résumé

Le philosophe Francis Wolff nous parle des préludes et fugues de Bach, une musique "qui n'exprime ni tristesse ni joie, et c'est précisément ce qui la rend bouleversante".

avec :

Francis Wolff (professeur émérite à l’Ecole Normale Supérieure ULM.).

En savoir plus

Les préludes et fugues de Jean-Sébastien Bach, l'essence de la beauté dans la musique selon Francis Wolff.

Quand nous entendons une musique qui nous semble à la fois totalement imprévisible quand elle advient, mais lorsqu'elle est advenue nous parait absolument nécessaire, alors nous avons à faire à une musique qu'il n'y a pas d'autres moyens que de qualifier de belle.

Publicité

Cette musique, il suffit d'être face à la partition et se mettre à la jouer comme on peut, elle vous donne les plus grands plaisirs car on la comprend de façon intime quand on la joue.

Références

L'équipe

Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Doria Zénine
Réalisation