Melancholia, Lars Von Trier, 2011.
Melancholia, Lars Von Trier, 2011. - Les Films du Losange
Melancholia, Lars Von Trier, 2011. - Les Films du Losange
Melancholia, Lars Von Trier, 2011. - Les Films du Losange
Publicité

L'auteur de "l'Anomalie", prix Goncourt 2020, a choisi "Melancholia" de Lars Von Trier. Un film qui explore, comme son roman, la vacuité de l'existence. L'humour en moins.

Avec

Nous avons le plaisir de nous rendre chez Hervé Le Tellier, lauréat cette année du prix Goncourt pour L’Anomalie publié chez Gallimard, où l'écrivain nous propose un voyage vertigineux dans une histoire qui remet en cause la réalité même de nos existences. Une sorte d'immense jeu littéraire en forme de "Et si" qui colle des personnages aux destins très divers et particuliers dans un avion qui croise, d'un point de vue statistique, l'impensable.

L'anomalie
L'anomalie
- Hervé Le Tellier, Gallimard, 2020.

L’Autre voyage que nous propose Hervé Le Tellier, c’est en podcast sur France Culture.fr et ça s’appelle Partir. L’écrivain nous emmène dans des villes qu’il décrit “injustement méconnues, peut-être largement inconnues, voire totalement imaginaires”, des mondes aux mœurs curieuses et parfois absurdes. Ainsi cette ville où il faut pour entrer, proposer un nouveau mot, un mot jamais entendu, au sens nouveau. Ou cette autre ville qui ne connait aucune règle sauf une : il faut, en en partant, boire une boisson amnésique...

Publicité

Alors pour son idée culture, l'écrivain nous propose un autre voyage, cinématographique celui-là. Une expérience esthétique qui pose, elle aussi, la question de la vacuité de l’existence, le sombre et bouleversant Melancholia de Lars Von Trier

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Par Mattéo Caranta

L'équipe