Emel Mathlouthi, voix de la révolution de Jasmin

Emel Mathlouthi en concert à Bagdad en 2012
Emel Mathlouthi en concert à Bagdad en 2012 ©AFP - AHmad Al-Rubaye
Emel Mathlouthi en concert à Bagdad en 2012 ©AFP - AHmad Al-Rubaye
Emel Mathlouthi en concert à Bagdad en 2012 ©AFP - AHmad Al-Rubaye
Publicité

En 2011, sa chanson « Kelmti Horra » (« Ma parole est libre ») est devenue un symbole de la révolution tunisienne. Elle sort un nouvel album, « Ensen », avant une série de concerts en France.

Avec

Un jour de 2011 à Tunis, rue Habib Bourguiba une jeune femme au milieu d’une manifestation se lève pour chanter a capella : "Ma parole est libre"…

Cette voix de la révolution tunisienne, c'est Emel Mathlouthi. Depuis, elle a été invitée à chanter lors de la remise du prix Nobel de la paix au Quarter tunisien. Son prénom signifie « espoirs », le titre de son nouvel album : « Ensen », comme « Humain » (Partisan Records).

Publicité

Emel Mathlouthi sera en concert en France :

  • Le 1 er avril aux Abattoirs à Bourgoin-Jallieu
  • Le 18 avril au Badaboum à Paris
  • Le 21 avril aux Toucouleurs à Toulouse
  • Le 14 avril à la Sourie verte à Epinal

L'équipe