Le ruban blanc en soutien à la lutte contre les violences faites aux femmes ©AFP - Thomas Samson
Le ruban blanc en soutien à la lutte contre les violences faites aux femmes ©AFP - Thomas Samson
Le ruban blanc en soutien à la lutte contre les violences faites aux femmes ©AFP - Thomas Samson
Publicité
Résumé

Faut-il des quotas de femmes dans le cinéma français ? Au lendemain de la cérémonie des César et à la veille des Oscar, zoom sur la question de l'égalité, de la parité et de la diversité dans le cinéma avec Bérénice Vincent, porte-parole du collectif "5050 pour 2020".

avec :

Bérénice Vincent (Exportatrice de films, cofondatrice de l’association féministe « Le Deuxième Regard » porte-parole du nouveau collectif 5050 pour 2020).

En savoir plus

C’était hier soir la cérémonie des César, la grand messe du cinéma français, et ce sera demain celle des Oscar, le tout dans une ambiance inédite pour le 7e art, qui connaît une vraie révolution depuis l’affaire Weinstein, même si en France, le milieu a tardé à réagir. Mercredi, dans Libération, plus d’une centaine de professionnelles ont mis leur célébrité au service de la cause des victimes d’agressions sexuelles, et Jeudi, dans Le Monde, une centaine de personnalités ont appelé à changer d’ère et à instaurer des quotas de femmes dans le cinéma français. Entre tribunes et appels à l’action, le cinéma français multiplie les interventions.

Bérénice Vincent : Au cinéma la question de la fragilité des femmes ne concerne pas que les actrices.  Les intermittentes sur les plateaux, les directrices de la photo, etc toutes les femmes sont concernées.

Publicité

L'initiative "5050 en 2020" veut promouvoir des initiatives concrètes pour la parité, la diversité et l’égalité hommes-femmes dans le cinema : "Alors que le cinéma français n’a pas été ébranlé par l’onde de choc de l’affaire Weinstein, il nous semble essentiel d’avancer sur des mesures concrètes, qui dépassent le seul sujet des violences sexuelles".