Le comédien et directeur du théâtre de la scène nationale Chateauvallon - Liberté, Charles Berling.
Le comédien et directeur du théâtre de la scène nationale Chateauvallon - Liberté, Charles Berling. ©Maxppp - Boutria Luc
Le comédien et directeur du théâtre de la scène nationale Chateauvallon - Liberté, Charles Berling. ©Maxppp - Boutria Luc
Le comédien et directeur du théâtre de la scène nationale Chateauvallon - Liberté, Charles Berling. ©Maxppp - Boutria Luc
Publicité

A l’occasion du weekend Albert Camus sur France Culture, le comédien, metteur en scène et directeur de la scène nationale Chateauvallon-Liberté, Charles Berling, nous parle de son impatience de remonter sur les planches et de rouvrir ses théâtres, et du rôle qu'Albert Camus a joué dans sa vie

Nous recevons ce matin le comédien, metteur en scène, directeur de la scène nationale Chateauvallon-Liberté Charles Berling qui lira ce week-end au Théâtre de la Ville Le Premier Homme, retransmis en direct sur France Culture à à l'occasion d'un week-end conscaré à la vie et à l'oeuvre d'Albert Camus, soixante ans après la mort de l'auteur.

Cette crise que nous avons passée déresponsabilise et infantilise les citoyens. Des normes un peu absurdes sont édictées de façon dogmatique alors qu'on devrait compter sur la responsabilité des gens de terrain. En tant que directeur de théâtre, je m'interroge, je me pose des questions. Tout ça est un peu kafkaïen pour moi. 

Publicité

"Le Premier homme" fait partie des texte qui vous sauvent la vie, qui vous réconcilient avec le savoir. Lorsque je l'ai lu pour la première fois, j'ai compris la fascination et l'amour que je pouvais ressentir pour Albert Camus. Il est venu parler à un endroit de moi plus qu'intime, et m'a ouvert les yeux et le coeur à la littérature.

Ce qui est important lorsqu'on dirige une institution culturelle, c'est de faire venir des plasticiens, des scientifiques, des enfants, des personnes âgées... Ces lieux ont un sens lorsqu'ils permettent de faire des passerelles entre toutes les populations. On souffre beaucoup de la spécialisation. J'ai toujours pensé qu'il fallait devenir généraliste et les institutions culturelles doivent pouvoir permettre cela.

Le Choix musical de Charles Berling  ♪♫

  • La mémoire et la mer - Léo Ferré. 

Pour aller plus loin : 

La nouvelle saison de la scène nationale Chateauvallon - Liberté, présentée par Charles Berling

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Virginie Le Duault
Collaboration
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée