Jean FAUTRIER, Forêt (Les Marronniers), 1943
Jean FAUTRIER, Forêt (Les Marronniers), 1943 - © Adagp, Paris, 2017 Crédit photographique : Eric Emo/Parisienne de Photographie
Jean FAUTRIER, Forêt (Les Marronniers), 1943 - © Adagp, Paris, 2017 Crédit photographique : Eric Emo/Parisienne de Photographie
Jean FAUTRIER, Forêt (Les Marronniers), 1943 - © Adagp, Paris, 2017 Crédit photographique : Eric Emo/Parisienne de Photographie
Publicité

Visite de l’exposition "Jean Fautrier, matière et lumière" au Musée d’art moderne de la Ville de Paris, avec l'écrivain Fabrice Gabriel qui a consacré un ouvrage au peintre.

Avec

C'est avec l'écrivain Fabrice Gabriel que nous visitons l’exposition "Jean Fautrier, matière et lumière" au Musée d’art moderne de la Ville de Paris. Fabrice Gabriel a consacré au peintre un livre, "L'homme ouvert" (éditions Chatelain-Julien, 2002).

Fabrice Gabriel : « C’est une exposition émouvante, car il est rare qu’une rétrospective ait lieu à plusieurs années de distance dans un même musée. Fautrier en 1964 n’avait pas eu le temps de visiter sa propre rétrospective, il était mort juste avant. »

Publicité

Fabrice Gabriel : « Ce qui est fascinant dans la peinture de Fautrier, c’est le lien entre l’œuvre et le personnage. Fautrier est un personnage romanesque ! Il reste encore dans sa vie beaucoup de zones d’ombre. Sa biographie reste à écrire, j’aimerais le faire… Mais il faut imaginer ce peintre qui, devenant assez connu mais ayant un caractère impossible, se fâchait semble-t-il avec tout le monde et décide finalement d’aller à la montagne, d’arrêter la peinture, et de devenir moniteur de ski. Mais évidemment il va continuer à peindre. Et sa vision de la montagne est émouvante ! »

Pour en savoir plus :

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Doria Zénine
Réalisation
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Collaboration