Après l'attaque de Londres, état des lieux de la lutte antiterroriste en Europe

Des policiers à proximité du lieu de l'attaque, près du Parlement à Londres le 22 mars 2017
Des policiers à proximité du lieu de l'attaque, près du Parlement à Londres le 22 mars 2017 ©AFP - Daniel LEAL-OLIVAS
Des policiers à proximité du lieu de l'attaque, près du Parlement à Londres le 22 mars 2017 ©AFP - Daniel LEAL-OLIVAS
Des policiers à proximité du lieu de l'attaque, près du Parlement à Londres le 22 mars 2017 ©AFP - Daniel LEAL-OLIVAS
Publicité

Aux attentats islamistes de Paris, Copenhague, Bruxelles, Nice, Berlin et Istanbul vient donc s’ajouter celui de Londres.

Avec
  • Éric Biegala journaliste à la rédaction internationale de Radio France
  • Olivier Chopin chercheur en sécurité internationale à Sciences Po Paris et à l'EHESS, spécialiste du renseignement
  • Jérôme de Lespinois chercheur, responsable du domaine de recherche sur la guerre et la stratégie aérienne à l’Institut stratégique de l’Ecole militaire.

D’une salle de rédaction française au Parlement britannique en passant par une boite de nuit stambouliote, un marché de Noël allemand, une épicerie casher ou un aéroport international, les attaques de Daesh dessinent la carte géographique et politique d’une certaine idée de l’Europe : démocratique et libérale, festive et laïque.

Si la Grande Bretagne s’apprête à sortir de l’Union Européenne, les évènements d’hier rappellent qu’elle ne quittera pas pour autant la liste des cibles de l’Etat Islamique. Comment analyser cette nouvelle attaque au moment où Daesh est sur le point de perdre Mossoul et d’être bientôt encerclé dans Raqqa ?

Publicité

Pour en discuter aujourd’hui dans la seconde partie des Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit Olivier Chopin, chargé de cours à Sciences Po sur les questions de sécurité internationale, auteur chez Armand Colin de « Renseignement et Sécurité » (2016, coécrit avec Benjamin Oudet) ; Eric Biégala, chef du service international de France Culture ; et par téléphone Jérôme de Lespinois, chercheur, responsable du domaine de recherche sur la guerre et la stratégie aérienne à l’Institut stratégique de l’Ecole militaire.

L'équipe