François Fillon lors de sa conférence de presse le 1er mars 2017
François Fillon lors de sa conférence de presse le 1er mars 2017
François Fillon lors de sa conférence de presse le 1er mars 2017 ©AFP - CITIZENSIDE / PATRICE PIERROT
François Fillon lors de sa conférence de presse le 1er mars 2017 ©AFP - CITIZENSIDE / PATRICE PIERROT
François Fillon lors de sa conférence de presse le 1er mars 2017 ©AFP - CITIZENSIDE / PATRICE PIERROT
Publicité
Résumé

Contrairement à l’engagement qu’il avait pris lorsqu’avait éclaté l’affaire de l’emploi présumé fictif de son épouse, François Fillon, en passe d’être mis en examen par la Justice, a hier une nouvelle fois refusé de retirer sa candidature à la présidence de la République.

avec :

Gérard Courtois (journaliste, ancien chroniqueur au quotidien Le Monde), Martial Foucault (Professeur de sciences politiques et directeur du Cevipof, le Centre de recherches politiques de Sciences Po).

En savoir plus

Désormais distancé dans les sondages par le duo Le Pen-Macron, celui qui jouissait jusqu’à récemment d’une image d’homme d’Etat intègre et responsable prend aujourd’hui le risque de laisser se profiler un deuxième tour d’où seraient absents tous les représentants des grands partis de gouvernement de la Ve République. Faisant le pari que les électeurs récompenseraient sa détermination face à une Justice qu’il accuse « d’assassinat politique », il soumet dès à présent à un test démocratique inédit la campagne électorale et le système politique français. Après l’intervention de François Fillon, quelles conséquences pour la campagne présidentielle ?

Pour en discuter aujourd’hui dans Les Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit Gérard Courtois et Martial Foucault.

Publicité
Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée