Attentats du 13 novembre : qui sont les gardiens de la mémoire ?

Emmanuel Macron et Anne Hidalgo devant le Bataclan à Paris
Emmanuel Macron et Anne Hidalgo devant le Bataclan à Paris ©AFP - KARINA PIERRE / SPUTNIK
Emmanuel Macron et Anne Hidalgo devant le Bataclan à Paris ©AFP - KARINA PIERRE / SPUTNIK
Emmanuel Macron et Anne Hidalgo devant le Bataclan à Paris ©AFP - KARINA PIERRE / SPUTNIK
Publicité

Dimanche dernier, des élus politiques protestaient contre la programmation des concerts du rappeur Médine, qui se produira dans la salle du Bataclan en octobre prochain.

Avec
  • Thibault de Montbrial avocat au barreau de Paris, président du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure
  • Denis Peschanski Historien, Directeur de recherche au CNRS, spécialiste de la mémoire de la Seconde guerre mondiale

Ils lui reprochent certaines paroles de ses chansons et le nom de son album datant de 2015 intitulé « Jihad ». Plus de deux ans après les attentats, la polémique fait resurgir les divisions de la société française, pourtant unie par la mémoire des événements. Attentats du 13 novembre : qui sont les gardiens de la mémoire ? 

Le Billet culturel
7 min
En savoir plus : Médine, le profane?
L'Humeur du matin par Guillaume Erner
1 min

L'équipe