6 débats présidentiels: Giscard d’Estaing/Mitterrand en 1974 et 1981 ; Chirac/Mitterrand en 1988 ; Jospin/Chirac en 1995 ; Royal/Sarkozy en 2007 ; Hollande/Sarkozy en 2012 (de g. à d. et de h. en b.).
6 débats présidentiels: Giscard d’Estaing/Mitterrand en 1974 et 1981 ; Chirac/Mitterrand en 1988 ; Jospin/Chirac en 1995 ; Royal/Sarkozy en 2007 ; Hollande/Sarkozy en 2012 (de g. à d. et de h. en b.).
6 débats présidentiels: Giscard d’Estaing/Mitterrand en 1974 et 1981 ; Chirac/Mitterrand en 1988 ; Jospin/Chirac en 1995 ; Royal/Sarkozy en 2007 ; Hollande/Sarkozy en 2012 (de g. à d. et de h. en b.). ©AFP
6 débats présidentiels: Giscard d’Estaing/Mitterrand en 1974 et 1981 ; Chirac/Mitterrand en 1988 ; Jospin/Chirac en 1995 ; Royal/Sarkozy en 2007 ; Hollande/Sarkozy en 2012 (de g. à d. et de h. en b.). ©AFP
6 débats présidentiels: Giscard d’Estaing/Mitterrand en 1974 et 1981 ; Chirac/Mitterrand en 1988 ; Jospin/Chirac en 1995 ; Royal/Sarkozy en 2007 ; Hollande/Sarkozy en 2012 (de g. à d. et de h. en b.). ©AFP
Publicité
Résumé

Ce soir, Emmanuel Macron et Marine Le Pen débattront sur TF1. Cette joute marque la dernière étape télévisée d’une élection qui en a compté de nombreuses, depuis la primaire de la droite et du centre jusqu’au scrutin final.

avec :

Philippe Riutort (sociologue, chercheur associé au Groupe d'Analyse Politique (Université Paris-Ouest Nanterre)), Claire Sécail (Chargée de recherches au CNRS, Laboratoire Communication et Politique), Serge Moati (Journaliste et réalisateur).

En savoir plus

Inauguré en France par le général de Gaulle en 1965, le débat télévisé est devenu une institution de la Vème République, avec son lot de petites phrases assassines rentré dans la mémoire collective. Si ce rituel républicain réunit toujours de nombreux spectateurs, faisant ainsi l’objet de la convoitise des chaînes de télévision, il doit désormais affronter la concurrence des réseaux sociaux. Bataille dont la télévision cathodique se tire la tête haute, puisqu’entre primaires, meetings et rediffusions, elle n’aura pas été submergée par le numérique cette année.

Alors que fait la télévision à la politique? Quel rôle joue-t-elle dans l’orchestration de la dramaturgie de la campagne? Son rôle est-il toujours central dans le déroulé de l’élection reine?

Publicité

Nous recevons en première partie d'émission Philippe Riutort, chercheur associé au Laboratoire Communication et Politique et co-directeur avec Pierre Leroux du dossier sur les mutations télévisées des campagnes électorales publié par la revue Télévision. A ses côtés, Claire Sécail, chargée de recherche CNRS au laboratoire Communication et Politique-IRISSO (Université Paris - Dauphine) et auteur de l’article “Gigantisme politique au petit écran” dans la revue Télévision n° 8.

Ils seront rejoints dès 8h20 par le réalisateur Serge Moati, ancien conseiller à l’audiovisuel de François Mitterrand, qui a rédigé en 1981 une charte régissant toujours les débats télévisés.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée