Rassemblement à Tunis, sept ans après la chute du président Ben Ali, le 14 janvier 2018
Rassemblement à Tunis, sept ans après la chute du président Ben Ali, le 14 janvier 2018
Rassemblement à Tunis, sept ans après la chute du président Ben Ali, le 14 janvier 2018 ©AFP - ANIS MILI
Rassemblement à Tunis, sept ans après la chute du président Ben Ali, le 14 janvier 2018 ©AFP - ANIS MILI
Rassemblement à Tunis, sept ans après la chute du président Ben Ali, le 14 janvier 2018 ©AFP - ANIS MILI
Publicité
Résumé

Sept ans après le déclenchement du soulèvement populaire qui marqua le début des Printemps Arabes, la Tunisie est de nouveau le théâtre d’importantes manifestations. Présenté comme l’exemple d’une transition politique réussie, le pays est rattrapé par les ratés de ses réformes économiques inachevées

avec :

Pierre Vermeren (Professeur d’histoire contemporaine à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, spécialiste du Maghreb), Anne-Clémentine Larroque (Maître de conférences en Relations internationales à Sciences Po Paris).

En savoir plus

Sept ans après le déclenchement du soulèvement populaire qui marqua le début des Printemps Arabes, la Tunisie est de nouveau le théâtre d’importantes manifestations. 

À lire : Difficile transition économique en Tunisie, 7 ans après la révolution

Présenté comme l’exemple à suivre d’une transition politique réussie, le pays est aujourd’hui rattrapé par les ratés de ses réformes économiques inachevées. Un septennat après avoir repris le pouvoir au clan Ben Ali, la jeunesse tunisienne doit continuer à naviguer entre le chômage, des institutions démocratiques mal opérantes et la tentation islamiste. 

Publicité

Au-delà de la Tunisie, c’est bien l’ensemble du monde arabe qui semble être revenu à la caste départ. De la Tunisie au Yémen, révolutions arabes : la grande désillusion ?

Pour en discuter aujourd’hui dans Les Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit Anne-Clémentine Larroque et Pierre Vermeren

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée