Le 6 avril 2017 depuis sa résidence de Mar a Lago, Donald Trump annonce qu'il a ordonné des frappes contre la base aérienne de Shayrat
Le 6 avril 2017 depuis sa résidence de Mar a Lago, Donald Trump annonce qu'il a ordonné des frappes contre la base aérienne de Shayrat
Le 6 avril 2017 depuis sa résidence de Mar a Lago, Donald Trump annonce qu'il a ordonné des frappes contre la base aérienne de Shayrat ©AFP - JIM WATSON
Le 6 avril 2017 depuis sa résidence de Mar a Lago, Donald Trump annonce qu'il a ordonné des frappes contre la base aérienne de Shayrat ©AFP - JIM WATSON
Le 6 avril 2017 depuis sa résidence de Mar a Lago, Donald Trump annonce qu'il a ordonné des frappes contre la base aérienne de Shayrat ©AFP - JIM WATSON
Publicité
Résumé

Dans la nuit de jeudi à vendredi, l’armée américaine a procédé à des frappes sur la base aérienne syrienne de Shayrat, près de Homs. Donald Trump a expliqué vouloir répondre à l’attaque chimique qui a fait mardi 86 morts dans le village de Khan Cheikhoun.

avec :

Annick Cizel (Enseignante-chercheuse spécialiste de politique étrangère américaine à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.), Steven Ekovich (politologue et historien, professeur à l'Université Américaine de Paris).

En savoir plus

C’est la première fois depuis le début de la guerre que Washington attaque directement le régime syrien, et rien ne laissait présager une telle attaque. Lorsqu’il était candidat, Trump avait promis de rompre avec l’interventionnisme américain et avait fait de la lutte contre l’Etat islamique, plus que contre le régime d’Assad, sa priorité en Syrie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Cette attaque annonce-t-elle un revirement durable dans la politique syrienne des Etats-Unis et, plus largement, dans la stratégie diplomatique américaine ? Peut-elle contribuer à relancer les négociations pour faire émerger une solution politique à la guerre civile que connait la Syrie depuis maintenant 6 ans ?

Publicité

Pour en discuter nous sommes ce matin en compagne de deux chercheurs, spécialistes de politique étrangère américaine : Annick Cizel et Steven Ekovich.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée