Frédérique Vidal :"Les examens se tiendront, et s’il le faut ils seront aménagés, délocalisés"

Université de Tolbiac - Paris - Première auto-conférence de la commune libre de Tolbiac le 4 avril 2018
Université de Tolbiac - Paris - Première auto-conférence de la commune libre de Tolbiac le 4 avril 2018 ©AFP - LEEMAGE
Université de Tolbiac - Paris - Première auto-conférence de la commune libre de Tolbiac le 4 avril 2018 ©AFP - LEEMAGE
Université de Tolbiac - Paris - Première auto-conférence de la commune libre de Tolbiac le 4 avril 2018 ©AFP - LEEMAGE
Publicité

Depuis plusieurs semaines, les blocages d’universités se multiplient dans toute la France en signe de protestation contre la loi Orientation et réussite des étudiants (ORE).

Avec

Les étudiants bloqueurs dénoncent la "sélection déguisée" derrière cette loi adoptée le 15 février 2018 à l’Assemblée nationale. 

Ces derniers sont soutenus par plusieurs enseignants. Alors que près de 888.000 candidats se sont inscrits sur la nouvelle plateforme Parcoursup et ont formulé quelque sept millions de vœux pour entamer des études après le bac, nous accueillons Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche. 

Publicité
Rue des écoles
59 min

Les jeunes ont émis plusieurs choix, notre objectif est qu’ils soient acceptés dans un de leurs choix."

Les places dans les universités

A la rentrée universitaire 2017, il restait 100 000 places libres dans les universités. Nous avons rajouté 19 000 places dans les filières qui en manquaient et nous sommes prêts à en rajouter encore sur la base des demandes faites cette année.

L'accompagnement des étudiants

Si un jeune n’a fait que des choix de filières sélectives et qu’il n’est pris dans aucune, il pourra être contacté par le recteur et une commission travaillera à lui proposer une filière à laquelle il n’avait pas pensé. C'est de l'accompagnement.

Le budget dans l'enseignement supérieur

Il y a une nette inflexion à partir de 2008, les budgets de l’Enseignement supérieur n’ont pas été à la hauteur de ce qui était nécessaire. Le budget 2018 du ministère a augmenté de plus de 700 000 euros.

L'équipe