Xi Jinping apparaît sur un écran lors de la session annuelle du Parlement chinois le 8 mars 2017 ©AFP - FRED DUFOUR
Xi Jinping apparaît sur un écran lors de la session annuelle du Parlement chinois le 8 mars 2017 ©AFP - FRED DUFOUR
Xi Jinping apparaît sur un écran lors de la session annuelle du Parlement chinois le 8 mars 2017 ©AFP - FRED DUFOUR
Publicité
Résumé

Regain de tensions en Asie.

avec :

Christophe Destais (économiste au CEPII, il a travaillé plusieurs années à l'ambassade de France à Washington), Pierre Haski.

En savoir plus

Lundi 6 mars, la Corée du Nord a procédé au tir de quatre missiles balistiques en direction du Japon. Dans la nuit suivante, les Etats-Unis ont répondu en accélérant le déploiement de leur bouclier antimissile en Corée du Sud. La Chine, s’est aussitôt inquiétée de voir la région se réarmer et, surtout, son hégémonie régionale fragilisée par le rival américain.

Alors que s’est ouvert dimanche dernier la session annuelle du Parlement chinois, la Chine doit donc s’affirmer sur plusieurs fronts. Le front diplomatique d’une part : la Chine tente d’asseoir son poids régional face à une politique étrangère américaine encore bien incertaine. Le front économique d’autre part : le ralentissement de la croissance chinoise et la baisse des exportations interrogent sur la capacité de la Chine à réformer son modèle économique dans les années à venir.

Publicité

Pour en discuter, nous sommes ce matin en compagnie de Pierre Haski, chroniqueur à L’Obs et ancien correspondant du journal Libération en Chine et de Christophe Destais, directeur adjoint du CEPII (Centre d’études prospectives et de recherches internationales).

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée