Obama et Nétanyahou à la Maison Blanche en novembre 2015.
Obama et Nétanyahou à la Maison Blanche en novembre 2015. ©AFP - SAUL LOEB / AFP
Obama et Nétanyahou à la Maison Blanche en novembre 2015. ©AFP - SAUL LOEB / AFP
Obama et Nétanyahou à la Maison Blanche en novembre 2015. ©AFP - SAUL LOEB / AFP
Publicité

La résolution adoptée vendredi 23 décembre par le Conseil de sécurité de l’ONU a rendu furieux le gouvernement Nétanyahou. C’est la première fois depuis 1979 que les Etats-Unis ne soutiennent pas Israël.

Avec

Emission animée par Nicolas Martin.

En adoptant, vendredi 23 décembre, la résolution 2334, les membres du Conseil de sécurité préviennent Israël : la colonisation en Cisjordanie n’est plus tolérée, et les implantations doivent cesser. Depuis, le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou ne décolère pas, accusant les Etats-Unis d’être derrière la proposition de résolution. L’Etat juif s’estime trahi et l’a fait savoir, notamment en convoquant certains de ses ambassadeurs, en annulant des visites diplomatiques et des dépenses vouées à l’ONU.

Publicité

Mais quelles sont les conséquences réelles de l’adoption de la résolution 2334 ? Benyamin Nétanyahou n’est-il pas la victime du double jeu politique qu’il a mené? Et comment comprendre l’abstention des Etats-Unis ? Peut-on parler d’un dernier coup de poker diplomatique d’Obama, quelques jours avant la fin de son deuxième mandat ?

Pour évoquer ces questions, nous recevons ce matin Ofer Bronchtein, ancien conseiller d’Yitzhak Rabin et président du Forum international pour la paix et Bertrand Badie, politiste, professeur des universités à Sciences Po Paris.

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée