François Ruffin, journaliste, réalisateur, député « Picardie debout ! » de la 1ère circonscription de la Somme, devant l’Assemblée Nationale, le 27 juin 2017.
François Ruffin, journaliste, réalisateur, député « Picardie debout ! » de la 1ère circonscription de la Somme, devant l’Assemblée Nationale, le 27 juin 2017. ©AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT
François Ruffin, journaliste, réalisateur, député « Picardie debout ! » de la 1ère circonscription de la Somme, devant l’Assemblée Nationale, le 27 juin 2017. ©AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT
François Ruffin, journaliste, réalisateur, député « Picardie debout ! » de la 1ère circonscription de la Somme, devant l’Assemblée Nationale, le 27 juin 2017. ©AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT
Publicité

Au cœur d’une assemblée nationale totalement renouvelée par la vague des députés LREM, le profil de François Ruffin détonne. Le député de la première circonscription de la Somme s’est imposé comme l’agitateur d’une gauche citoyenne soucieuse de parler à la fois aux classes moyennes et populaires.

Avec

Même au cœur d’une assemblée nationale renouvelée comme jamais auparavant par la vague des députés LREM, le profil atypique de François Ruffin détonne. Journaliste-citoyen, documentariste-militant césarisé, inspirateur du mouvement Nuit Debout et désormais député de la première circonscription de la Somme, il s’est imposé depuis son élection comme l’animateur et l’agitateur d’une gauche citoyenne soucieuse de parler à la fois aux classes moyennes et populaires.

33 min

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

En s’adressant à ces électeurs délaissés par le PS, oubliés de la mondialisation et tentés par le vote FN, François Ruffin et La France Insoumise pensaient réussir à suffisamment mobiliser pour bloquer les réformes du travail d’Emmanuel Macron. Cet échec est-il constructif pour l’avenir ou bien est-il au contraire la preuve que l’opposition d’extrême-gauche doit déjà repenser sa façon de s’opposer au gouvernement Macron ?

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

18 min

Pour en discuter aujourd’hui dans Les Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit François Ruffin, journaliste, réalisateur, député « Picardie debout ! » de la 1ère circonscription de la Somme.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

17 min