Régis Debray en 2017 à Paris
Régis Debray en 2017 à Paris ©AFP - BERTRAND GUAY
Régis Debray en 2017 à Paris ©AFP - BERTRAND GUAY
Régis Debray en 2017 à Paris ©AFP - BERTRAND GUAY
Publicité

Ecrivain et philosophe, il fut conseiller du Prince et aventurier au siècle dernier. Régis Debray publie "Bilan de faillite" chez Gallimard. Il est aujourd’hui l’invité des Matins.

Avec

Passage en revue des illusions perdues, bilan comptable d’une époque qui s’achève, Bilan de faillite est, pour la forme, une lettre de Debray père à Debray fils, 16 ans, qui doit s’orienter dans sa vie et choisir une filière au lycée. 

En creux, Régis Debray nous livre surtout une analyse désabusée, celle d’un observateur qui contemple l’époque “avec le même étonnement qu’un buffet François Ier dans une salle à manger Ikea”. “Gaulliste d’extrême-gauche” selon ses propres mots, celui qui, empêché ailleurs, n’a pris part à mai 68, dénonce un “effacement du père” au profit du “pèze”. Avec Bilan de faillite, Régis Debray fait acte de transmission et déconseille de suivre ses pas. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée