File devant un bureau de vote à Kigali, Rwanda le 18 décembre 2015
File devant un bureau de vote à Kigali, Rwanda le 18 décembre 2015
File devant un bureau de vote à Kigali, Rwanda le 18 décembre 2015 ©AFP - JESKO JOHANNSEN / DPA
File devant un bureau de vote à Kigali, Rwanda le 18 décembre 2015 ©AFP - JESKO JOHANNSEN / DPA
File devant un bureau de vote à Kigali, Rwanda le 18 décembre 2015 ©AFP - JESKO JOHANNSEN / DPA
Publicité
Résumé

Vendredi 4 août se tiendront les élections présidentielles rwandaises.L'issue du scrutin laisse peu de place au suspens lorsque le président sortant, Paul Kagamé, bénéficie d'un large soutien populaire.

avec :

Madeleine Mukamabano.

En savoir plus

Partout lit-on que le résultat des élections de vendredi 4 août au Rwanda est connu d'avance. Et pour cause, l'actuel président Paul Kagamé a obtenu une majorité absolue au référendum de 2015 l'autorisant à modifier la Constitution en vue de briguer un troisième mandat.

« Ce serait mentir que de prétendre ignorer le résultat de l'élection présidentielle. Je suis venu vous demander si vous êtes encore sur la voie de ce qui a conduit au référendum et à ses résultats. Si c'est le cas, vous comprendrez que l'élection est jouée » Paul Kagamé.

Publicité

Face à lui, une opposition hésitante s'est constituée portée par : Frank Habineza, à la tête du Parti démocratique vert et Philippe Mpayimana, candidat indépendant.

Cependant, le contexte électoral est entaché par une liberté d'expression jugée compromise ainsi que des manquements aux droits de l'Homme rapportés par des ONG telles qu'Amnesty International ou Human Rights Watch.

Ces constats ternissent l'image d'un pays qui a connu un redressement économique spectaculaire depuis le génocide tutsi de 1994. De nombreux progrès ont été réalisés en matière de développement, de santé publique, d'éducation, de droits des femmes et d'écologie. Depuis quelques années, le Rwanda se tourne vers une économie de services, impulsée par Paul Kagamé dans le cadre de la "vision 2020". Quels sont les enjeux économiques et sociaux qui attendent le futur président ?

"Kagamé est adoubé par ses pairs. Il veut utiliser cette notoriété pour pousser l'économie de l'Afrique de l'Ouest " Madeleine Mukamabano

"Le génocide a déterminé une autre façon de faire de la politique et une autre relation entre le peuple et le pouvoir" Madeleine Mukamabano

L'ancienne journaliste à RFI et France Culture Madeleine Mukamabano est notre invitée.

Retrouvez ici la deuxième partie.

Références

L'équipe

Lucas Menget
Production
Chloé Leblond
Collaboration
Nicolas Berger
Réalisation
Laure Mercier
Collaboration
Léa Mormin-Chauvac
Collaboration
Pauline Chanu
Collaboration
Marianne Chassort
Collaboration
Oriane Delacroix
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation
Violette Voldoire
Collaboration
Caroline Pomès
Collaboration
Dani Legras
Collaboration