La ministre de la Défense Florence Parly et le Premier Ministre Edouard Philippe le 13 juillet 2018 à la DGSI à Levallois-Perret
La ministre de la Défense Florence Parly et le Premier Ministre Edouard Philippe le 13 juillet 2018 à la DGSI à Levallois-Perret ©AFP - Gérard Julien
La ministre de la Défense Florence Parly et le Premier Ministre Edouard Philippe le 13 juillet 2018 à la DGSI à Levallois-Perret ©AFP - Gérard Julien
La ministre de la Défense Florence Parly et le Premier Ministre Edouard Philippe le 13 juillet 2018 à la DGSI à Levallois-Perret ©AFP - Gérard Julien
Publicité

Vendredi dernier, Edouard Philippe a présenté le plan d’action du gouvernement contre le terrorisme (PACT). Pour en parler, Julie Gacon reçoit la secrétaire générale du syndicat Unité Magistrat F.O et ancien juge anti-terroriste Béatrice Brugère.

Avec
  • Béatrice Brugère Ancien juge anti-terroriste et Secrétaire Générale du syndicat Unité-Magistrat SNM FO

Le plan d'action contre le terrorisme présenté par le Premier Ministre Edouard Philippe vendredi 13 juillet comprend 32 mesures, dont 2 majeures : la création d'un parquet national dédié à l'antiterrorisme et la création d'une cellule spécifique chargée de suivre les détenus à leur sortie de prison -  alors qu'environ 450 détenus terroristes ou radicalisés devraient être libérés d'ici la fin 2019. 

Analyse de ces propositions avec la secrétaire générale du syndicat Unité Magistrat F.O. Béatrice Brugère, collaboratrice régulière pour la revue Contre Terrorisme.

Publicité

Extrait de l'entretien en vidéo 

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Cédric Fuentes
Collaboration
Charles Thibout
Collaboration
Benjamin Hû
Réalisation
Léa Capuano
Collaboration
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Pauline Chanu
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation
Cosima Mezidi Alem
Collaboration
Marine Beccarelli
Collaboration