Migrants, un consensus européen incertain ?

Jeudi 28 juin à Bruxelles (Belgique), les 28 dirigeants de l'Union européenne ont signé plusieurs grands principes censés mieux gérer la crise migratoire.
Jeudi 28 juin à Bruxelles (Belgique), les 28 dirigeants de l'Union européenne ont signé plusieurs grands principes censés mieux gérer la crise migratoire. ©Getty - 	SOPA Images
Jeudi 28 juin à Bruxelles (Belgique), les 28 dirigeants de l'Union européenne ont signé plusieurs grands principes censés mieux gérer la crise migratoire. ©Getty - SOPA Images
Jeudi 28 juin à Bruxelles (Belgique), les 28 dirigeants de l'Union européenne ont signé plusieurs grands principes censés mieux gérer la crise migratoire. ©Getty - SOPA Images
Publicité

A l’issue du Conseil Européen vendredi dernier, les premières déclarations se voulaient triomphalistes, d’autres voix se sont élevées fustigeant cet accord. Stephen Smith, professeur d’études africaines, évoquera sa vision de la crise et « l’africanisation » de l’Europe qu’il juge inéluctable.

Avec
  • Stephen Smith journaliste-écrivain, il enseigne les études africaines à l'université de Duke aux Etats-Unis.

A l’issue du Conseil Européen vendredi dernier, Donald Tusk a annoncé un consensus sur les migrations acté par les Vingt-Huit à Bruxelles. Si les premières déclarations se voulaient triomphalistes, d’autres voix se sont élevées fustigeant cet accord dont l’un des points clé est la création de centres d’accueil sur la base du volontariat. Emmanuel Macron modérait lui aussi son enthousiasme vendredi après-midi considérant que le texte ne règle pas “à lui seul le phénomène migratoire ni les crises politiques liées”.

Quel scénario d’avenir ?

Publicité

Stephen Smith, également ancien journaliste, vient de remporter le Prix du livre géopolitique pour son ouvrage “La ruée vers l’Europe : la jeune Afrique en route vers le vieux continent”.

L'équipe