Manifestation en opposition à Daniel Ortega, à Leon au Nicaragua, 28 juillet 2018 ©AFP - MARVIN RECINOS
Manifestation en opposition à Daniel Ortega, à Leon au Nicaragua, 28 juillet 2018 ©AFP - MARVIN RECINOS
Manifestation en opposition à Daniel Ortega, à Leon au Nicaragua, 28 juillet 2018 ©AFP - MARVIN RECINOS
Publicité
Résumé

Depuis une centaine de jours, une vague de manifestations d'opposition au président Daniel Ortega agite le Nicaragua. Ces manifestations réclamant le départ du chef d'Etat sont violemment réprimées par la régime - plus de 400 morts sont recensés. Comment comprendre cette grave crise politique ?

avec :

Gilles Bataillon (Sociologue, spécialiste de l’Amérique latine contemporaine, directeur d’études à EHESS).

En savoir plus

Après l'analyse de la crise politique qui secoue le Nicaragua, nous revenons avec Gilles Bataillon, directeur d'études à l'EHESS, sur la situation politique de l'Amérique latine, continent touché par des scandales de corruption et les difficultés économique, tandis que 2018 constitue une année d'élections pour l'Amérique latine. Après des élections au Venezuela, en Colombie et au Mexique, un scrutin présidentiel aura lieu au Brésil en octobre prochain. 

Gilles Bataillon : L’Amérique latine en général a connu une re-primarisation de ses économies, avec l'exportation de matières premières et l'importation de produits industrialisés. Au Nicaragua il y a une crise de l’emploi très importante, avec beaucoup d'usines délocalisées

Publicité

Une chose qui a contribué à la corruption c’est l’essor du trafic de cocaïne. On ne voit pas comment les cartels mexicains n’agiraient pas au Nicaragua ,et comme tout passe par le couple présidentiel, il est évident qu’ils touchent de l'argent du trafic.

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Julie Gacon
Julie Gacon
Julie Gacon
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Milena Aellig
Réalisation