Promenade des Anglais à Nice lors de la minute de silence, lundi 18 juillet.
Promenade des Anglais à Nice lors de la minute de silence, lundi 18 juillet. ©Reuters - Eric Gaillard
Promenade des Anglais à Nice lors de la minute de silence, lundi 18 juillet. ©Reuters - Eric Gaillard
Promenade des Anglais à Nice lors de la minute de silence, lundi 18 juillet. ©Reuters - Eric Gaillard
Publicité

Mohamed Lahouaiej Bouhlel, l'auteur de l'attentat meurtrier de Nice, n'était pas connu des services de renseignements. "Il semble qu'il se soit radicalisé très rapidement", a estimé le 18 juillet le procureur de la République de paris, François Molin. Explications

Avec
  • Gérald Bronner Professeur de sociologie à l’Université Paris Diderot - Paris VII

"À Nice, c'est un terrorisme mimétique : en rendant public un certain nombre de suicides, on permet un opportunisme mental"

Gérald Bronner revient également sur la diffusion d'images choquantes par plusieurs de télévisions qui a provoqué un rappel à l'ordre du CSA :

Publicité

"Sur le traitement médiatique, malheureusement l'offre d’information a tendance à s'indexer sur une demande sensationnaliste"

L'équipe

Benoît Bouscarel
Production
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Lara Mercier
Collaboration
Antoine Tricot
Collaboration
Virginie Le Duault
Collaboration
Henri Le Blanc
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Lise Côme
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration