Mossoul, Irak ©AFP - GUILLAME BRIQUET
Mossoul, Irak ©AFP - GUILLAME BRIQUET
Mossoul, Irak ©AFP - GUILLAME BRIQUET
Publicité
Résumé

Plus de deux ans après la facile conquête de Mossoul, Daesh est aujourd’hui sur le point de perdre sa capitale économique. Si la victoire de la coalition internationale dans la bataille qui s’engage pour délivrer la deuxième ville d’Irak ne fait pas de toute, l’avenir est plus incertain.

avec :

Caroline Galactéros (Géopolitologue, présidente du think tank GEOPRAGMA - Pôle français de géopolitique réaliste).

En savoir plus

Énième coup porté à son territoire et sa propagande, la perte de Mossoul n’augure pas pour autant d’une disparition rapide de l’organisation terroriste dont l’avenir semble véritablement se jouer en Syrie. De même, la libération prochaine de Mossoul, capitale sunnite d’un pays majoritairement chiite, ne marque pas la fin des divisions irakiennes, soigneusement entretenues par une décennie de guerre civile larvée. Au-delà du jeu diplomatique au long cours auquel se livrent les différentes puissances libératrices du nord de l’Irak (Etats-Unis, Turquie, Iran…), la stabilisation de la région reste un lointain mirage. Daesh, peut-être la fin du commencement ?

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée