Daniel Buren : "Aujourd'hui, tout le monde est artiste alors pourquoi pas moi bien sûr ?"

Daniel Buren devant Monumenta au Grand Palais, en 2012
Daniel Buren devant Monumenta au Grand Palais, en 2012 ©Reuters - Benoit Tessier
Daniel Buren devant Monumenta au Grand Palais, en 2012 ©Reuters - Benoit Tessier
Daniel Buren devant Monumenta au Grand Palais, en 2012 ©Reuters - Benoit Tessier
Publicité

Travailler in situ, faire naître une œuvre de l’espace dans lequel elle s’inscrit : c'est l'obsession de Daniel Buren, qui habille en ce moment le bâtiment de Frank Gehry de la Fondation Louis Vuitton. Quelle place pour l'artiste dans l'espace public? Quelles traces laissent ces œuvres éphémère?

Avec

Parmi les plus de 2600 expositions et installations de Daniel Buren, ce sont sans aucun doute ses « Deux plateaux » que nous connaissons le plus, et qui portent désormais couramment son nom. Les fameuses colonnes de Buren avaient déclenché au moment de leur installation en 1986 une très vive polémique. Elles comprennent ce qui constitue la marque de fabrique de Daniel Buren, et l’innovation qu’il porte, aussi, dès les années 60 : l’art pensé en fonction d’un espace, et ses fameuses bandes verticales comme revendication d’une peinture dépersonnalisée.

Ce sont donc des lieux que Daniel Buren tente de réinventer, mais peut-être la place de l’art lui-même, puisqu’il est aussi un théoricien prolifique : ses écrits ont été regroupés en 2013 dans un ouvrage colossal en deux volumes de 2000 pages sous le titre Ecrits (Flammarion)

Publicité

Le travail expérimental m'intéresse absolument dans la mesure où il ouvre un autre champ.

Aujourd’hui, c’est la Fondation Louis Vuitton qu’il investit, en y habillant les voiles de l’architecte Frank Gehry, et en y dressant dans quelques jours le chapiteau du Buren Cirque, qui présentera un nouveau spectacle…

Le travail de Daniel Buren à la Fondation Louis Vuitton
Le travail de Daniel Buren à la Fondation Louis Vuitton
© Radio France - Claire Mayot

Ecoutez ici la deuxième partie de l'émission.

L'équipe