Publicité
En savoir plus
David Grossman
David Grossman
© Radio France

David Grossman ©Radio France

« Une femme fuyant l’annonce », c’est le titre du dernier roman de David Grossman. Le livre fait écho à la vie de l’auteur, qui a perdu son fils de 20 ans dans le conflit israélo-libanais en 2006, alors qu’il achevait son manuscrit. Le livre, commencé en 2003, est paru en Israël en 2008, et est publié en France depuis le mois d’août.

Publicité

Ora, séparée de son mari depuis peu, quitte Jérusalem après le départ volontaire de son second fils, Ofer, pour une opération militaire contre un village palestinien. Aux côtés de son amour de jeunesse, elle s’évade en Galilée et fuit la mort de son fils avec une idée fixe : si on ne peut l’atteindre elle, alors son fils ne risque rien. C’est un très beau livre sur la peur de la mort que signe David Grossman. Un auteur réputé pour ses positions critiques vis-à-vis de la colonisation, depuis son premier essai Le vent jaune , en 1987, où il décrit les souffrances imposées aux palestiniens. A ce sujet, David Grossman déclarait en août dans Libération : « si on donne aux Palestiniens la possibilité de vivre sans notre ombre, s'ils ont la possibilité d'élever leurs enfants sans peur, s'ils peuvent mener une vie de dignité humaine, alors, ils pourront mettre toute leur énergie dans la construction de leur nation. Et nous aussi. »

Références

L'équipe

Marc Voinchet
Production
Tanguy Blum
Collaboration
Mélanie Chalandon
Collaboration
Pauline Muyl
Collaboration
Soline Ledésert
Production déléguée
Francesca Fossati
Collaboration