Emmanuel Macron visite une entreprise à Chartres le 21 avril 2016 ©Reuters - Guillaume Souvant
Emmanuel Macron visite une entreprise à Chartres le 21 avril 2016 ©Reuters - Guillaume Souvant
Emmanuel Macron visite une entreprise à Chartres le 21 avril 2016 ©Reuters - Guillaume Souvant
Publicité
Résumé

Comment le numérique renouvelle-t-il la communication politique et le militantisme ? Peut-il contribuer à une reconnexion entre politiques et électeurs ?

avec :

Arthur Muller (co-fondateur du cabinet Liégey Muller Pons, start-up en stratégie électorale), Aurore Gorius (Journaliste d'investigation pour Les Jours).

En savoir plus

Nation Builder, Digitale Box, Corto, Cinquante plus un : ces noms de logiciels ne vous disent peut-être rien, mais ils structurent de plus en plus la façon dont les hommes politiques vous connaissent.

Jean-Luc Mélenchon, Alain Juppé ou encore Bruno Le Maire utilisent Nation Builder, une plateforme qui permet de gérer son site internet et ses dons, mais surtout d’organiser une immense base de contacts de sympathisants potentiels. Pour les élections municipales à Paris, Nathalie Kosciuszko Morizet a quant à elle préféré Corto, un logiciel qui cartographie sur son terrain électoral les résultats des élections précédentes et des données démographiques ou sociologiques. De quoi adapter sa communication au plus près des électeurs.

Publicité

Et Emmanuel Macron, lui, vient de s’offrir les services du cabinet de stratégie électorale Liégey Muller Pons et de son outil « Cinquante plus un ». Avec son mouvement En Marche, Emmanuel Macron lance aussi une grande campagne de porte-à-porte, mais un porte-à-porte ciblé et participatif, grâce au numérique, qui s’inspire de la campagne américaine de Barack Obama en 2008.

Mais entre porte à porte, base de soutiens et tours de France à la rencontre des français, le numérique semble à première vue s’appuyer sur de vieilles recettes. Comment renouvelle-t-il la communication politique et le militantisme ? Peut-il contribuer à une reconnexion entre politiques et électeurs ?

Nous recevons Arthur Muller, co-fondateur avec Guillaume Liégey et Vincent Pons du cabinet de stratégie électorale Liégey Muller Pons qui travaille en ce moment avec Emmanuel Macron, et Aurore Gorius, journaliste et auteur avec Michaël Moreau de Les gourous de la com’ dérapent : grandeur et décadences des conseillers de l’ombre (Fayard, 2 mars 2016)

Ecoutez ici la deuxième partie.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation