Publicité
En savoir plus

François Hollande, lors de la conférence de presse de mercredi dernier, a manifesté son soutien au président congolais Denis Sassou Nguesso, qui a soumis ce dimanche à son peuple un referendum constitutionnel. Le but, faire sauter deux verrous dans la constitution l’empêchant de briguer un troisième mandat présidentiel. Parallèlement, les relations économiques avec la Côte d’Ivoire, qui a élu son nouveau président hier, battent leur plein. Une conséquence de la réussite militaire française en Côte d’Ivoire. Réussite militaire qui semble remise en cause en Centrafrique, où de violents heurts ont eu lieu récemment…
Quelle politique mène François Hollande en Afrique ? Est-il en rupture avec la politique diplomatique de ses prédécesseurs ? Sommes-nous passés de la Françafrique à l’Africafrance ?

Observateur des ballotages lors de l'élection présidentielle ivoirienne du 25 octobre 2015
Observateur des ballotages lors de l'élection présidentielle ivoirienne du 25 octobre 2015

Guillaume Erner reçoit** Antoine Glaser** **, ** journaliste spécialiste de l’Afrique, ancien directeur de La Lettre du continent , bimensuel sur l’Afrique. Auteur d’*AfricaFrance, Quand les dirigeants africains deviennent les maîtres du jeu * ( Fayard, 2014).Il sera rejoint en deuxième partie par Aline Leboeuf, chercheuse à l’IFRI. Elle est co-auteure avec Hélène Quénot-Suarez de l’étude « La politique africaine de la France sous François Hollande : renouvellement et impensé stratégique » (publication de l'IFRI).

Publicité

Pour écouter la deuxième partie, c'est ici.

La Revue des Matins La revue de presse par Nicolas Martin : Rien ne change, tout change

La revue musicale de Matthieu Conquet : William Sheller, précipité de style

La revue des images de Hélène Delye : Visions macabres et imaginaire fantastique

La séquence des partenaires : la chronique de Sébastien Le Fol, en partenariat avec Le Point