Matteo Renzi le 20 juin 2016
Matteo Renzi le 20 juin 2016
Matteo Renzi le 20 juin 2016 - Tony Gentile
Matteo Renzi le 20 juin 2016 - Tony Gentile
Matteo Renzi le 20 juin 2016 - Tony Gentile
Publicité
Résumé

Le Mouvement 5 étoiles a remporté dimanche les villes de Rome et de Turin. Un revers électoral pour le « démolisseur » Matteo Renzi. Un peu plus de deux ans après son arrivée au pouvoir, Matteo Renzi s’essouffle-t-il ?

avec :

Marc Lazar (professeur d’histoire et de sociologie politique, directeur du Centre d’histoire de Sciences Po à Paris.).

En savoir plus

C’est une défaite « sans circonstances atténuantes », a reconnu dimanche le Parti démocrate de Matteo Renzi. Au deuxième tour des élections municipales, le Mouvement 5 étoiles a remporté les villes de Rome et de Turin. Deux victoires hautement symboliques, et un revers électoral pour Matteo Renzi.

Lire > cinq questions sur le mouvement 5 étoiles

Publicité

A son arrivée au pouvoir il y a un peu plus de deux ans, on le surnommait le « rottomatore », le démolisseur, et il promettait une réforme par mois. Réforme du marché du travail, réforme fiscale, réforme territoriale, réforme électorale, création d’une union civile : le rythme a comme promis été soutenu.

Mais quel est aujourd’hui le bilan de ces réformes de Matteo Renzi ? Pour qui font-elles encore figure de modèle ?

Alors qu’il a dit jouer sa place sur le référendum constitutionnel qui se tiendra en octobre, pourquoi est-il aujourd’hui affaibli ? Jusqu’où peut aller l’ascension du Mouvement 5 étoiles ?

Quelle place tient aujourd’hui l’Italie en Europe, Europe que Matteo Renzi veut transformer, et à laquelle un italien sur deux est hostile ?

Écoutez ici la deuxième partie de l'émission.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation