Marc Dugain en 2017
Marc Dugain en 2017 ©AFP - JOEL SAGET
Marc Dugain en 2017 ©AFP - JOEL SAGET
Marc Dugain en 2017 ©AFP - JOEL SAGET
Publicité

Pour la rentrée littéraire, il publie "La Volonté", une auto-fiction replaçant son père dans la grande histoire.

L’histoire commence par la fin : celle d’une perte d'un père. L'évènement est normal en tant qu'il est propre à la vie, mais il apporte toujours avec lui peine profonde et tristesse immense. Dans "La Volonté" (Gallimard),  son dernier livre, Marc Dugain nous parle du décès de son père il y a plus de 30 ans.

Ecrire pour garder une trace et transmettre  

Marc Dugain nous fait le récit de la vie de cet homme, né en Bretagne, gravement malade dans sa jeunesse, qui ne cessera jamais de se battre et d'affirmer sa volonté : celle de croire en ses rêves et d'aller au bout de ses passions. Ce livre est alors une manière pour lui de redonner vie à tous ces souvenirs. 

Publicité

Ce livre ce sont mes souvenirs et les souvenirs de mon père qu’il m’a rapporté. 

Toute l’histoire de mon père, sa force, commence avec un virus : la poliomyélite à 15 ans. Et il a eu une vie extraordinaire malgré son handicap.

Un portrait intime de la figure paternelle 

Sur près de 300 pages, Marc Dugain nous offre un portrait intime et historique d'un homme, de sa famille et de son époque. C'est une écriture qui ne peut que difficilement se défaire des sentiments et de la passion. Il faut dès alors accepter de s'abandonner à la subjectivité.   

Je crois qu’il n’y a pas de vrai travail de vérité avec ses proches, il n’y a pas d’objectivité, il y a trop de subjectivité, de sensibilité. 

J’ai trouvé cela beaucoup plus difficile d’écrire à partit de soi-même qu’écrire un roman. C'est plus épuisant, ça m’a demandé une énergie très différente. C’est un livre qui est très prêt de moi, c’est un exercice compliqué. 

Une lettre au père 

A travers ce récit de la vie du père, Marc Dugain parle en creux de la sienne, celle du fils, des difficultés à cerner cette figure d'autorité, de l'évolution de leurs rapports, de l'amour qui l'a traversé à son égard en passant par la violence qui a pu s'immiscer entre eux durant plusieurs années. 

La façon dont je me suis opposé à lui était une manière de s'opposer à ce modèle collectiviste des Trente Glorieuses qui nous amène aujourd'hui dans une impasse écologique réelle. 

Le roman raconte la difficulté pour l’enfant que j’étais d’être le fils d’un commandeur, avec autant de stature morale. 

Marc Dugain est romancier et réalisateur. 

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Juliette Devaux
Collaboration
Marie-Lys de Saint Salvy
Collaboration
Marceau Vassy
Collaboration
Félicie Faugère
Réalisation
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée
Sophie-Catherine Gallet
Production déléguée