Zone commerciale de Plan de Campagne, près de Marseille, le 21 Janvier 2007 à Les Pennes-Mirabeau
Zone commerciale de Plan de Campagne, près de Marseille, le 21 Janvier 2007 à Les Pennes-Mirabeau
Zone commerciale de Plan de Campagne, près de Marseille, le 21 Janvier 2007 à Les Pennes-Mirabeau  ©AFP - BORIS HORVAT
Zone commerciale de Plan de Campagne, près de Marseille, le 21 Janvier 2007 à Les Pennes-Mirabeau ©AFP - BORIS HORVAT
Zone commerciale de Plan de Campagne, près de Marseille, le 21 Janvier 2007 à Les Pennes-Mirabeau ©AFP - BORIS HORVAT
Publicité
Résumé

Le gouvernement envisage d’abaisser la vitesse maximale sur certains tronçons à 80 km/h.Que risquent de voir les passagers qui profiteront de la décélération ? Un paysage français composé d'échangeurs autoroutiers, de zones commerciales, parkings géants et lotissements pavillonnaires standardisés...

avec :

Pascal Dibie (Professeur d’ethnologie à l’université Paris Diderot).

En savoir plus

Le gouvernement envisage d’abaisser la vitesse maximale sur certains tronçons à 80 km/h. Destiné à améliorer la sécurité sur les routes, cette mesure est également interprétée par certains comme un nouveau pas dans la remise en cause du modèle tout-automobile qui, depuis les années 60, s’est imposé à l’aménagement du territoire français.

Les passagers qui profiteront de la décélération pour regarder plus attentivement défiler le paysage français risquent un choc : entre échangeurs autoroutiers, zones commerciales, parkings géants et lotissements pavillonnaires standardisés, les Français pourraient découvrir la crise du laid.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour en discuter aujourd’hui dans Les Matins de France Culture,  Guillaume Erner reçoit, Pascal Dibie, ethnologue, professeur à l’Université Paris Diderot, auteur notamment de Le village métamorphosé (Plon),  rejoint en seconde partie d'émission par Héloïse Conésa, conservatrice du patrimoine à la Bibliothèque nationale de France, en charge de la collection de photographie contemporaine, historienne de la photographie, et commissaire de l’exposition Paysages français : une aventure photographique (1984-2017), présentée à la BnF à l’automne 2017, et Aurélien Bellanger, écrivain, auteur notamment de Le Grand Paris (Gallimard).

En savoir plus : Le paysage français à 80 km/h (2ème partie)

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Sébastien Petitot
Production déléguée
Alexandre Fougeron
Réalisation