François Hollande viste la plateforme Platinium 3D à Charleville-Mézières le 19 janvier 2017
François Hollande viste la plateforme Platinium 3D à Charleville-Mézières le 19 janvier 2017 ©AFP - FRANCOIS NASCIMBENI
François Hollande viste la plateforme Platinium 3D à Charleville-Mézières le 19 janvier 2017 ©AFP - FRANCOIS NASCIMBENI
François Hollande viste la plateforme Platinium 3D à Charleville-Mézières le 19 janvier 2017 ©AFP - FRANCOIS NASCIMBENI
Publicité

Un rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi paru en janvier indique que près de la moitié des emplois sont susceptibles d’être fortement modifiés du fait de l’automatisation et de la numérisation de l’économie.

Avec
  • Danièle Linhart Sociologue, directrice de recherches émérite au CNRS
  • Didier Demazière Directeur du Master "Sociologie et pratiques managériales" de Sciences-Po Paris et directeur de recherche au CNRS

Plus que l’hypothèse de la raréfaction du travail, dont l’ampleur est encore largement débattue, ce sont de ses mutations dont nous parlons ce matin.

Mutations quantitatives d’une part : la multiplication des contrats courts et la paupérisation de certaines catégories de travailleurs interrogent sur la valeur du travail et les protections à apporter à ceux qui le produisent.

Publicité

Mutations qualitatives d’autre part, à l’heure où les nouvelles technologies modifient les modes d’organisation du travail, la plateforme de VTC Uber constituant à cet égard un des exemples les plus emblématiques de cette nouvelle économie.

Danièle Linhart « Il y a un lien évident entre le travail et l’emploi, mais dans la pensée politique il y a une séparation entre les deux. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour en discuter ce matin, Guillaume Erner reçoit deux sociologues : Didier Demazière sociologue, spécialiste du travail et de l’emploi, directeur de recherche du CNRS rattaché au Centre de Sociologie des Organisations de Sciences Po, et Danièle Linhart également sociologue du travail, et directrice de recherche émérite au CNRS. En deuxième partie, ils seront rejoints par Grégoire Kopp, porte-parole d’Uber France.

L'équipe