Gilles Kepel  ©AFP - JOEL SAGET
Gilles Kepel ©AFP - JOEL SAGET
Gilles Kepel ©AFP - JOEL SAGET
Publicité
Résumé

Depuis les attentats qui ont frappé la France dès janvier 2015, le débat politique tend à se crisper autour des questions d’insécurité et de laïcité provoquant des tensions au sein de la population, voire même une « fracture » selon certains observateurs.

avec :

Gilles Kepel (Politologue. Titulaire de la chaire Moyen-Orient Méditerranée à l’ENS. Professeur à l’université Paris Sciences et Lettres.).

En savoir plus

Selon notre invité Gilles Kepel, c’est justement l’objectif principal de Daech qui par ces provocations meurtrières cherche à dresser « un nouveau prolétariat d’enfants d’immigrés contre les classes moyennes ». De quelle nature est la fracture qui diviserait la société française ? Face à cette perte d’unité de la population, Daech a-t-il déjà atteint son objectif ? Et enfin, que peuvent les chercheurs pour mieux comprendre et lutter contre le phénomène djihadiste ?

Pour répondre à ces questions, Les Matins accueillent Gilles Kepel, directeur de la chaire Moyen-Orient-Méditerranée à l’Ecole normale supérieure et professeur à Sciences Po. Auteur de Terreur dans l’Hexagone. Genèse du djihad français paru l’année dernière chez Gallimard et il publie le 4 novembre La Fracture avec Gallimard et France Culture, un recueil des chroniques tenues dans Les Matins entre les étés 2015 et 2016.

Publicité

Retrouvez la deuxième partie d'émission ici.

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée