Bernard-Henri Lévy à l'Elysée
Bernard-Henri Lévy à l'Elysée ©Maxppp - Christophe Petit Tesson
Bernard-Henri Lévy à l'Elysée ©Maxppp - Christophe Petit Tesson
Bernard-Henri Lévy à l'Elysée ©Maxppp - Christophe Petit Tesson
Publicité

Guillaume Erner reçoit Bernard-Henri Lévy.

Avec

Bernard-Henri Lévy est notre invité ce matin alors que paraît son nouveau livre chez Grasset L’Esprit du judaïsme. Ce livre comporte tout d’abord une réflexion sur les nouveaux visages de l’antisémitisme et ses discours qui empruntent désormais des chemins de traverse. Que signifie le fait d’être juif aujourd’hui en France ? Cette appartenance religieuse s’accompagne-t-elle plus qu’auparavant d’une peur ou d’un sentiment de menace ?

Dans un second temps, L’Esprit du judaïsme sert au philosophe médiatisé dont on connaît le goût pour les prises de position sur la scène internationale, de justifier ses engagements dans les révolutions ukrainienne et surtout libyenne. Non, rien de rien, Bernard-Henri Lévy ne regrette rien de ce qu’il a fait, de ce qu’il a dit. Alors que la Syrie préoccupe la majeure partie des discussions internationales depuis bientôt cinq ans, la Libye et l’Ukraine reviennent sur le devant de la scène. Cela confirme-t-il ou infirme-t-il les prises de positions du philosophe médiatique ?

Publicité

Comment analyse-t-on le concept d’ingérence humanitaire à l’heure où l’ennemi désigné n’est plus un Etat dictatorial, mais une, ou des organisations terroristes ?

Comment peut-on voler au secours des peuples opprimés quand nos frontières se ferment progressivement à eux ?

Pour écouter la deuxième partie, c'est ici.

La Revue des Matins

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée