en incrustation sur une reproducton de la Une de l'Aurore du 13 janvier 1898, portrait non daté du romancier Emile Zola qui fit publié il y a 120 ans sous le titre "J'accuse", sa vibrante défense du capitaine Alfred Dreyfus.
en incrustation sur une reproducton de la Une de l'Aurore du 13 janvier 1898, portrait non daté du romancier Emile Zola qui fit publié il y a 120 ans sous le titre "J'accuse", sa vibrante défense du capitaine Alfred Dreyfus.
en incrustation sur une reproducton de la Une de l'Aurore du 13 janvier 1898, portrait non daté du romancier Emile Zola qui fit publié il y a 120 ans sous le titre "J'accuse", sa vibrante défense du capitaine Alfred Dreyfus. ©AFP
en incrustation sur une reproducton de la Une de l'Aurore du 13 janvier 1898, portrait non daté du romancier Emile Zola qui fit publié il y a 120 ans sous le titre "J'accuse", sa vibrante défense du capitaine Alfred Dreyfus. ©AFP
en incrustation sur une reproducton de la Une de l'Aurore du 13 janvier 1898, portrait non daté du romancier Emile Zola qui fit publié il y a 120 ans sous le titre "J'accuse", sa vibrante défense du capitaine Alfred Dreyfus. ©AFP
Publicité
Résumé

Le 13 janvier 1898 Emile Zola publiait son célèbre J'accuse, devenant l’emblème de la figure de l’intellectuel engagé et de la presse d’opinion. À l’heure du déclin des journaux et de l’indignation érigée en mode d’expression par défaut sur les réseaux sociaux, qui sont les mille Zola d'aujourd'hui?

avec :

Arnaud François (professeur de philosophie à l'Université de Poitiers, , auteur de La philosophie d'Emile Zola : faire de la vie ed. Hermann, 2017.), Yann Moix (ecrivain et réalisateur).

En savoir plus

Il y a 120 ans, le 13 janvier 1898, Emile Zola publiait dans l’Aurore, le journal de Clemenceau, l’article le plus célèbre de l’Histoire de la presse française : J’Accuse. 

Publié deux jours après qu’un simulacre de justice ait innocenté en connaissance de cause le véritable coupable des faits d’espionnage pour lesquels le Capitaine Dreyfus purgeait alors depuis trois ans une peine de prison à perpétuité en Guyane française, le réquisitoire de Zola a sonné, sous les quolibets de l’opinion publique nationaliste, le début du travail de réhabilitation médiatique et judiciaire de Dreyfus. 

Publicité
59 min

En décidant de mettre tout le poids de sa plume et de sa notoriété littéraire au service d’une cause judiciaire et politique, l’écrivain est devenu l’emblème de la figure française de l’intellectuel engagé et de la presse d’opinion. À l’heure du déclin des journaux papiers et de l’indignation permanente érigée en mode d’expression par défaut sur les réseaux sociaux, qui sont les mille Zola d’aujourd’hui ?

Pour en discuter aujourd’hui dans Les Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit Arnaud François, professeur de philosophie à l'Université de Poitiers, auteur de La philosophie d'Emile Zola : faire de la vie (Hermann, 2017), et Yann Moix, romancier, réalisateur et polémiste.

26 min
Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Sébastien Petitot
Production déléguée
Alexandre Fougeron
Réalisation