Sculptures rouges à l’effigie de Karl Marx, créées par l’artiste Ottmar Hoerl, et exposées à Trèves (Allemagne) en 2013 pendant l’exposition « Icon Karl Marx ».
Sculptures rouges à l’effigie de Karl Marx, créées par l’artiste Ottmar Hoerl, et exposées à Trèves (Allemagne) en 2013 pendant l’exposition « Icon Karl Marx ».
Sculptures rouges à l’effigie de Karl Marx, créées par l’artiste Ottmar Hoerl, et exposées à Trèves (Allemagne) en 2013 pendant l’exposition « Icon Karl Marx ». ©AFP - THOMAS FREY / DPA
Sculptures rouges à l’effigie de Karl Marx, créées par l’artiste Ottmar Hoerl, et exposées à Trèves (Allemagne) en 2013 pendant l’exposition « Icon Karl Marx ». ©AFP - THOMAS FREY / DPA
Sculptures rouges à l’effigie de Karl Marx, créées par l’artiste Ottmar Hoerl, et exposées à Trèves (Allemagne) en 2013 pendant l’exposition « Icon Karl Marx ». ©AFP - THOMAS FREY / DPA
Publicité
Résumé

Un siècle après la révolution russe de 1917, les porte-drapeaux du Marxisme sont moins nombreux et parfois éloignés de la réalité de sa pensée, mais les causes qui ont poussé Marx à écrire existent toujours, et la grille de lecture de la société qu’il propose continue à influer.

avec :

Raoul Peck (Réalisateur).

En savoir plus

Un siècle après le déclenchement de la révolution russe de 1917 qui promettait son avènement et presque 30 ans après la chute du Mur de Berlin qui consacra définitivement son échec, le Marxisme comme courant politique ne pèse plus que d’un poids relatif sur la scène européenne.

À réécouter : Marx, l’horizon du monde

Si ses porte-drapeaux sont aujourd’hui moins nombreux et parfois éloignés de la réalité de sa pensée, les causes qui ont poussé Marx à écrire existent toujours, et la grille de lecture de la société qu’il propose continue à influer dans de nombreuses disciplines, bien au-delà d'un cercle restreint de nostalgiques du Grand Soir.

Publicité

Et si, au lieu du marxisme, il fallait en réalité revenir à Marx ?

En savoir plus : Marx attaque

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour en discuter aujourd’hui ans Les Matins de France Culture, Guillaume Erner reçoit Raoul Peck.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À réécouter : Marx : un héritage capital ? (2ème partie)

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Sébastien Petitot
Production déléguée
Alexandre Fougeron
Réalisation