France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Faut-il croire qu’une révolution, ou au moins une évolution, puisse se jouer au Bourget ? Si non, où et comment pouvons-nous mener des révolutions à la hauteur des enjeux climatiques ? En cultivant notre jardin, comme nous y appelle Pierre Rabhi ? En repensant nos façons de produire, de consommer, de travailler, comme nous y invite Naomi Klein ?

Pierre Rabhi et Naomi Klein en studio dans Les Matins avec Guillaume Erner
Pierre Rabhi et Naomi Klein en studio dans Les Matins avec Guillaume Erner
© Radio France - SL

C’est peu dire que nous recevons ce matin deux personnes qui ne plaçaient que peu d’espoirs dans la COP 21. « Il ne sortira rien de cette énième grand-messe », disait en octobre, Pierre Rabhi. « Il faut être fou pour croire aux conférences climat », disait quant à elle Naomi Klein.

Publicité

Un accord entre les 196 parties de la COP 21 doit être trouvé avant demain, et l’ampleur des sujets qui restent à discuter est telle que des dortoirs ont été installés au Bourget pour atténuer les nuits blanches des négociateurs. Que faut-il espérer de la COP 21 ? Et où est l’écologie aujourd’hui ?

**Pierre Rabhi ** est écrivain, agriculteur, pionnier de l’agroécologie et auteur de L’agroécologie, une éthique de vie : entretien avec Jacques Caplat * (Actes Sud, 7 octobre 2015) * et de*Vers la sobriété heureuse * (Actes Sud, 28 novembre 2015)

**Naomi Klein ** est journaliste, essayiste, documentariste et militante altermondialiste. Elle a publié le 18 mars chez Actes Sud : Tout peut changer : capitalisme et changement climatique.

Pour écouter la deuxième partie, c'est ici.

> Retrouvez Pierre Rabhi dans le reportage interactif "Pixel" sur vos solutions sur le climat

La Revue des Matins La revue de presse de Nicolas Martin : Changement d'air

La revue musicale de Matthieu Conquet : Dakar, concert pour la planète

La revue des images de Hélène Delye : Nuages et phénomènes météorologiques sous l’œil de Masanao Abe

La séquence des partenaires : la chronique de François Vey, en partenariat avec Le Parisien

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation