Des sauveteurs de SOS Méditerranée près de la côte libyenne en mai 2018
Des sauveteurs de SOS Méditerranée près de la côte libyenne en mai 2018
Des sauveteurs de SOS Méditerranée près de la côte libyenne en mai 2018 ©AFP - LOUISA GOULIAMAKI
Des sauveteurs de SOS Méditerranée près de la côte libyenne en mai 2018 ©AFP - LOUISA GOULIAMAKI
Des sauveteurs de SOS Méditerranée près de la côte libyenne en mai 2018 ©AFP - LOUISA GOULIAMAKI
Publicité
Résumé

Le navire humanitaire bloqué depuis dimanche en Méditerranée avec 629 migrants secourus à son bord, après le refus de l’Italie et de Malte d’accueillir l’embarcation, va finalement pouvoir débarquer en Espagne, seul pays qui a proposé mardi de les accueillir.

avec :

Sophie Rahal (porte-parole et administratrice de l’ONG “SOS Méditerranée”).

En savoir plus

L’Aquarius, le navire humanitaire, a entamé sa traversée vers Valence accompagné de deux autres bâtiments. La France a notamment été critiquée pour sa réaction tardive et pour ne pas avoir proposé d’accueillir le bateau humanitaire. Après avoir dénoncé en conseil des ministres la « part de cynisme et d’irresponsabilité du gouvernement italien », Emmanuel Macron a appelé hier à "ne pas céder à l'émotion que certains manipulent".

En savoir plus : Des pilotes au secours des migrants

La Commission européenne, sans faire de commentaire sur le refus de l’Italie d'accueillir le navire, a proposé mardi de quasiment tripler le budget européen consacré à la crise migratoire et à une meilleure sécurisation des frontières extérieures de l'Union. 

Publicité

En savoir plus : SOS Aquarius

En savoir plus : Politique migratoire : l’Europe à la dérive

Références

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Sébastien Petitot
Production déléguée
Alexandre Fougeron
Réalisation