Préparation de la "Fête à Macron"
Préparation de la "Fête à Macron" ©AFP - ALAIN PITTON / NURPHOTO
Préparation de la "Fête à Macron" ©AFP - ALAIN PITTON / NURPHOTO
Préparation de la "Fête à Macron" ©AFP - ALAIN PITTON / NURPHOTO
Publicité

Après la mobilisation en demi-teinte d’un défilé du 1er mai dont la dimension sociale a par ailleurs été reléguée au second plan par les débordements de violence des casseurs, la grève de la SNCF se poursuit malgré une mobilisation de ses agents en baisse depuis le début du mouvement.

Avec
  • Clémentine Autain députée France Insoumise de Seine-Saint-Denis, co-directrice de « Regards ».

Si les faits et les sondages montrent que la coagulation sociale ne prend pas auprès de l’opinion publique, syndicats, partis politiques et acteurs de la société civile continuent à entretenir l’espoir d’un large mouvement populaire capable de freiner les projets de réformes du gouvernement. 

C’est notamment le sens de la « Manif pot-au-feu » organisée ce 5 mai à Paris par François Ruffin et la France Insoumise, au cours de laquelle ces derniers invitent les participants à venir « faire la fête à Macron » à l’occasion du premier anniversaire de son élection.

Publicité
Le Billet politique
4 min

L'équipe