Publicité
En savoir plus

Comment devient-on terroriste et comment peut-on cesser de l’être ? Quelle anthropologie du terrorisme s’écrit aujourd’hui et peut-elle permettre d’enrayer ce phénomène mondial en l’expliquant ? Sommes-nous prêts à comprendre les racines du terrorisme pour aller au-delà du seul esprit de revanche, ou bien faut-il comme Manuel Valls penser qu’expliquer le terrorisme, c’est déjà « un peu l’excuser » ?

Nous l’avons encore vu la semaine dernière avec les attentats en Turquie, en Indonésie mais aussi en Somalie, le terrorisme est mondialisé, une armée mondiale de « bénévoles pour la paix » pourrait-elle, comme le souhaite notre invité ce matin, lutter efficacement contre le terrorisme ?

Publicité

Tandis que Barack Obama prononçait son dernier discours sur l’état de l’Union la semaine dernière, quel rôle s’attribuent aujourd’hui les Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme et quelles leçons ont-ils tiré du passé en matière de lutte anti-terroriste ?

Guillaume Erner reçoit** Scott Atran** , anthropologue américain, directeur de Recherche au CNRS, professeur Adjoint de Psychologie, d’Anthropologie et de Ressources Naturelles à l’Université de Michigan.

Pour écouter la deuxième partie, c'est ici.

La Revue des Matins La revue de presse de Nicolas Martin : Un mal, des mots

La revue musicale de Matthieu Conquet : Arno, sans corps, ni bête

La séquence des partenaires : la chronique de Sébastien Le Fol, en partenariat avec Le Point