Publicité
En savoir plus

65 000 nouvelles inscriptions sont prévues cette année dans l’enseignement supérieur. Conséquence de l’évolution démographique, cette donnée s’ajoute aux difficultés connues de l’enseignement supérieur : orientation et sélection des étudiants, financement, classement des établissements français à l’international. Le modèle français est-il vraiment épuisé ? Quels moyens sont mis en place pour faire face à ces enjeux ? Parallèlement, François Hollande annonce vouloir que 60% d’une classe d’âge d’ici à 2025 soit diplômé de l’enseignement supérieur. Tous diplômés, et après ?

Thierry Mandon
Thierry Mandon
© Reuters

Guillaume Erner reçoit **Thierry Mandon, ** secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Publicité

Il est rejoint en deuxième partie par Christophe Granger , enseignant-chercheur en histoire contemporaine à l'université de Strasbourg, membre du Centre d'histoire sociale du XXe siècle (Paris 1/CNRS) et **Brigitte Plateau, ** présidente de l'AFDESRI (Association des femmes dirigeantes de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation) depuis septembre 2014, présidente de l'Allistene (Alliance des Sciences et Technologies du Numérique) et présidente du réseau Groupe INP qui regroupe INP Bordeaux, Toulouse, Lorraine et Grenoble.

**Extrait musical ** : "Smile" de Sangally

La revue des matins La revue de presse par Nicolas Martin : Figaro ou Gorafi ?

La revue musicale de Matthieu Conquet

La revue des images de Hélène Delye : Portraits d’amoureux de la nature : Edmond Baudouin et Marcel Conche

La séquence des partenaires : la chronique de Jean Birnbaum, en partenariat avec Le Monde