Gravure du Bal masqué donné pour le mariage du Dauphin de 1745, Charles Nicolas Cochin, le Jeune
Gravure du Bal masqué donné pour le mariage du Dauphin de 1745, Charles Nicolas Cochin, le Jeune - Wikicommons
Gravure du Bal masqué donné pour le mariage du Dauphin de 1745, Charles Nicolas Cochin, le Jeune - Wikicommons
Gravure du Bal masqué donné pour le mariage du Dauphin de 1745, Charles Nicolas Cochin, le Jeune - Wikicommons
Publicité

Alors qu’approchent les fêtes de fin d’année, nous convoquons ce matin le passé pour festoyer avec lui.

Avec
  • Béatrix Saule
  • Mathieu da Vinha Historien, ingénieur de recherche et directeur scientifique du Centre de recherche du château de Versailles.

C’est que le Roi et sa cour avaient, indéniablement, le sens de la fête. Trois règnes de fête, de jeu, de musique et de bal à Versailles que l’on découvre au fil de l’exposition Fêtes et divertissements à la cour, qui se tient actuellement au Château de Versailles.

Plus qu’un simple amusement, la fête était une politique. Elle était un enjeu de pouvoir et de représentation. On y exposait sa richesse, on y éprouvait sa valeur, au cours des parties de chasse, jeux, danses qui rythmaient la vie de la cour.

Publicité

Pour en discuter, Guillaume Erner reçoit ce matin Béatrix Saule, commissaire général de l’exposition Fêtes et divertissements à la cour et, jusque très récemment, conservateur et directrice générale du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon. A ses côtés, l’historien Mathieu da Vinha, directeur scientifique du Centre de recherche du Château de Versailles et auteur de plusieurs ouvrages dont, avec Raphaël Masson, Versailles pour les nuls (First éditions, 2010) et Versailles : histoire, dictionnaire et anthologie (Robert Laffont, 2015).

En deuxième partie, Guillaume Erner reçoit Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux.

Retrouvez la deuxième partie ici.

L'équipe

Guillaume Erner
Guillaume Erner
Guillaume Erner
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Sébastien Petitot
Production déléguée