L'écrivain Eddy Harris en septembre 2020 ©AFP - JOEL SAGET
L'écrivain Eddy Harris en septembre 2020 ©AFP - JOEL SAGET
L'écrivain Eddy Harris en septembre 2020 ©AFP - JOEL SAGET
Publicité
Résumé

Trente après la parution aux Etats Unis de son premier roman qui fut un grand succès, l'écrivain américain Eddy Harris fait paraître en France "Mississipi Solo" (Liana Levi), récit de sa singulière descente en canoë du Mississipi à la fin des années 1980.

En savoir plus

L'écrivain américain Eddy Harris fait paraître chez Liana Levi Mississipi Solo, son premier roman paru aux Etats-Unis en 1988 en forme d'odyssée, de voyage initiatique, en canoë, sur le fleuve mythique du Mississipi et qui fut couronné de succès lors de sa publication. 

Le Mississippi est une légende pour l'Amérique et pour le monde. Pour moi, c'est une histoire familiale : j'ai un amour pour ce fleuve depuis le début et lorsque j'ai décidé de faire quelque chose comme un exploit physique et mental, j'ai choisi le Mississipi. Et je n'ai pas eu peur, parce que je ne voulais pas incruster dans ma tête la peur de l'ancienne génération : je voulais construire un avenir à moi.

Publicité

Lors de sa descente en canoë du Mississipi, à la fin des années 80, Eddy Harris a traversé de nombreux Etats américains, dont certains sont aujourd'hui des bastions trumpistes. A quelques jours des élections en Amérique du Nord, pays dans lequel Eddy Harris ne vit plus pour s'être installé en France mais qu'il observe évidemment de près, l'écrivain nous confie son sentiment : 

Après Obama, nous sommes descendus en enfer. Si Trump est réélu, j'aurai perdu toute ma confiance en le peuple américain. Aujourd'hui, soit, après avoir touché le fond, on remonte, soit on se désintègre. Mais ce ne sont pas les candidats qui vont faire que l'on se désintègre, c'est le pays lui-même. Le président donne le ton, mais ce n'est pas lui qui va sauver le pays.

Alors que certaines critiques s'élèvent contre le Collège électoral, composé des Grands électeurs qui, in fine, désignent leur candidat, Eddy Harris estime que c'est la Constitution américaine qu'il faut changer, pour mieux s'affranchir du passé et construire une nouvelle Amérique. 

Le problème aux Etats Unis n'est pas le collège électoral : il est dans la Constitution. Nous arrivons à un stade où il est temps de créer un nouveau pays. On garde un regard biblique sur la Constitution américaine, ce qui est destructeur : il faut recommencer, dire que le passé est passé, construire l'avenir.

Pour aller plus loin : 

Le Choix musical d'Eddy Harris ♪♫

  • Hot 8 Brass Band - Sexual Healing

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Roxane Poulain
Collaboration
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée